91 résultats
Résultats par page

Retour Webmag - Stop à la pornographie

Publié le 22/11/2022 - Modifié le 22/11/2022

Ajouter à mes favoris

Un colloque pour dire stop à la pornographie

Égalité Enfance, éducation Vie politique et démocratique

Le 12e colloque de lutte contre les violences faites aux femmes traitait, cette année, de l’impact de la pornographie.

Tous les ans à l’approche du 25 novembre, journée de lutte contre les violences faites aux femmes, la Ville, en lien avec les associations du territoire, organise un grand colloque pour sensibiliser, former et débattre de sujets d’actualité autour de ce combat.

Cette année, il s’agissait de parler de la pornographie et plus précisément de son impact sur les violences faites aux femmes. Comme à chaque fois, la salle était comble, avec plus de 1300 inscrits.

"Véritable outil de domination masculine, la pornographie est éminemment politique", a introduit Christelle Wieder, adjointe à la maire en charge de l’égalité de genre et du droit des femmes. Et loin de se résigner "face à l’élargissement de cette pornocratie", elle invite avant tout à "faire changer la honte de camp".

C’est ce qu’a porté le colloque toute la journée du 22 novembre, à travers les interventions de Céline Piques, porte-parole d’Osez le féminisme, de Laurence Rossignol, sénatrice, présidente de l’Assemblée des femmes, et de nombres d’autres intervenantes venues parler de représentations sexistes, d’impacts psychologiques, de séquelles physiques, d’évolution de la société, d’éducation mais aussi d’esquisses de solutions. Le combat est loin d’être gagné, surtout lorsque l’on sait que 19 millions de Français visitent des sites pornographiques tous les mois. Mais il est éminemment juste et désormais aussi plus fédérateur.

Véronique Kolb
Photos Jérôme Dorkel