51 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Strasbourg en tête des villes les plus attractives de France

Publié le 13/06/2019 - Modifié le 15/07/2019

Ajouter à mes favoris

Strasbourg en tête des villes les plus attractives de France

Urbanisme, logement , Europe et international , Transport, déplacement

Dans son dernier hors-série, le magazine Le Point plébiscite la qualité de vie strasbourgeoise et la place en tête d’un classement de 70 villes.

"Strasbourg crée la surprise." C’est avec ce titre que Le Point ouvre sa page consacrée à la capitale alsacienne, qu’elle classe ville la plus attractive de France devant Bordeaux, Nantes, Lyon ou Toulouse. Pour établir ce classement, le magazine se base sur trois indicateurs : le dynamisme économique, la connectivité et la mobilité et la qualité de vie. C’est sur ce dernier aspect que Strasbourg se distingue particulièrement.

"La cité alsacienne peut s’enorgueillir de ne compter pas moins de 9 000 événements culturels et des institutions renommées telles que l’Opéra national du Rhin, le Théâtre national de Strasbourg ou encore celui du Maillon", écrit Le Point. "Strasbourg est indiscutablement aussi la championne des mobilités douces. Sacrée capitale du vélo en mars 2018 par la Fédération française des usagers de la bicyclette, elle est la première ville cyclable de France et est classée quatrième dans le monde, selon le classement de Copenhague", ajoute le magazine, avant de citer également le réseau de tramway, les parcs et jardins, le secteur économique et le dynamisme de l’entrepreneuriat.

Conjuguer développement et qualité de vie

"Ce qui est très intéressant, c’est le détail du classement, a réagi le maire, Roland Ries. Nous avons quelques points de faiblesse, mais nous ne sommes mauvais nulle part. Sur l’ensemble, aucune ville ne sait conjuguer comme Strasbourg un développement raisonné et une qualité de vie aussi appréciable et remarquée." "J’en suis fier pour notre ville, et mesure combien cette reconnaissance est liée à la mobilisation de tous les Strasbourgeois", conclut le maire.

Léa Davy
Photos Abdesslam Mirdass et Alban Hefti