47 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Tomi Ungerer "incarnait la liberté".

Publié le 11/02/2019 - Modifié le 15/03/2019

Ajouter à mes favoris

Tomi Ungerer "incarnait la liberté".

Culture

Le célèbre dessinateur strasbourgeois est décédé samedi 9 février à l’âge de 87 ans.

Né à Strasbourg en 1931, Tomi Ungerer s’est éteint samedi à Cork, en Irlande. Auteur de livres pour enfants, comme les ultra-célèbres Trois Brigands ou Jean de la Lune, l’artiste strasbourgeois était également connu pour ses affiches, ses dessins satiriques ou érotiques.

A Strasbourg, un établissement culturel porte son nom. Le Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’illustration a été inauguré en 2007. Il abrite un fonds important de 11.000 dessins que Tomi Ungerer a donnés à sa ville natale, ainsi que 6000 jouets. L’une des expositions actuellement visibles, "America", est consacrée aux dessins satiriques que qu’il a consacrés à la société et de la politique américaines durant sa période new yorkaise, entre 1957 et 1971.

Son œuvre lui a valu de nombreuses distinctions comme le Prix Andersen, le Prix Jakob-Burckhardt, le Grand prix national des Arts graphiques. Il avait reçu les insignes de commandeur de la Légion d’honneur en 2018.

"Nous perdons en Tomi Ungerer un artiste de grande envergure dont l’œuvre a marqué l’art de notre temps, tant par son talent que par son humanisme.

Il incarnait la liberté.", réagit Thérèse Willer, conservatrice du Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’illustration.
Selon Paul Lang, directeur des Musées de la Ville de Strasbourg, "l’Alsace, la France mais aussi l’Europe perdent non seulement un grand artiste mais aussi un humaniste convaincu. Son regard à la fois lucide et bienveillant sur la société de son temps a contribué à donner ses lettres de noblesse à l’histoire de l’illustration".

 

Présence joyeuse, histoires facétieuses

Le maire de Strasbourg, Roland Ries, a adressé ses condoléances à la famille et aux proches de l’artiste, le remerciant "pour son œuvre immense et pour tout ce qu'il a apporté à notre ville".

"Tomi Ungerer avait ce talent de séduire petits et grands, incrédules comme avertis, observe-t-il. Dans le monde entier son regard à la fois enfantin et acide est plébiscité. Volontiers primesautier, il s'est toujours senti libre dans son expression, orale comme artistique."

"Tomi était parmi nous, il y a quelques semaines encore, à Strasbourg, pour partager avec nous des instants privilégiés, aux côtés de jeunes élèves entièrement gagnés à sa présence joyeuse, à ses histoires facétieuses, se souvient Robert Herrmann, président de l’Eurométropole. C’est d’abord à cette immense joie de vivre, à cette générosité unique et à ce talent hors pair qu’il faut penser, en souvenir d’un artiste si cher et ami, reconnu et apprécié sur les cinq continents."

Thomas Calinon
Photo Abdesslam Mirdass : en novembre, Tomi Ungerer était allé à la rencontre des élèves de l’école Louis Pasteur.