53 résultats
Résultats par page
Webmag - Un réseau de bus étoffé au nord

Publié le 12/06/2018 - Modifié le 12/06/2018

Ajouter à mes favoris

Un réseau de bus étoffé au nord

Le 27 août, après tout un été de travaux, le réseau sera renforcé sur les communes du nord de l’Eurométropole avec des bus plus nombreux, plus rapides et plus confortables.

Pour les habitants des communes de la première et de la deuxième couronne, l’augmentation de la fréquence des bus et des possibilités d’accès aux transports en commun était indispensable. C’est pourquoi l’Eurométropole s’y était engagée dès octobre 2015.

Après le quadrant sud, place au Nord. En 2017, Lampertheim et La Wantzenau avaient déjà bénéficié de transformations de leurs lignes, mais rien de comparable à ce qui se prépare pour la rentrée à l’échelle des douze communes du secteur. Cinq millions d’euros vont être investis pour aménager les voiries afin de faciliter la circulation des bus, améliorer la performance des lignes et sécuriser l’ensemble des modes de transports (piétons, cyclistes, bus et voitures). Le tout pour améliorer l’accès vers le centre-ville de Strasbourg, mais aussi les liaisons entre les communes concernées.

Inscrit dans la feuille de route Déplacements 2030 et dans la ligne du Grenelle des mobilités, le développement de ces nouveaux services et nouvelles infrastructures est d’ailleurs le fruit d’un large travail de collaboration avec les communes.

Deux lignes structurantes et une à la demande

Actuellement sillonné par six lignes, le secteur sera bientôt desservi par dix lignes et par une ligne à la demande (entre le pôle automobile de Bischheim/Hoenheim à proximité de l’autoroute et leur zone d’activités situées au nord-est).

Les lignes 4 et 6 vont être transformées pour devenir structurantes et seront renommées L3 (Hoenheim gare - les Halles) et L6 (Pont Phario - Hoenheim gare ou Vendenheim gare via les Halles). Avec des couloirs dédiés là où c’est possible, des bus de meilleure qualité et de plus grande capacité, des fréquences rapprochées, des bornes d’achat aux arrêts et une plus grande rapidité, elles amélioreront sensiblement le confort des usagers. Avec en plus des circulations jusqu’à 0h30.

Véronique Kolb
Photo Philippe Schalk