89 résultats
Résultats par page

null Webmag - La campagne de vaccination prolongée dans les quartiers

Publié le 31/05/2021 - Modifié le 31/05/2021

Ajouter à mes favoris

La campagne de vaccination prolongée dans les quartiers

Seniors Solidarité, santé

Pour vacciner les personnes âgées, fragiles ou en difficulté au plus près de leur lieu de vie, la Ville de Strasbourg prolonge son dispositif de centre de vaccination itinérant.

Chaque semaine, un centre de vaccination itinérant s’installe tour à tour à Hautepierre, au Neuhof, à la Meinau et à l’Elsau, pour vacciner près de 3 000 habitants. Ce dispositif va être prolongé jusqu’à fin août.

"Dans le Bas-Rhin, 10 000 personnes de plus de 75 ans, les plus vulnérables au Covid-19, n’ont pas été vaccinées, souligne Alexandre Feltz, adjoint à la maire en charge de la santé publique et environnementale. Il est donc très important de continuer à aller vers ce public, mais aussi vers les personnes malades ou confrontées à des difficultés sociales, qui ont parfois du mal à se déplacer ou ne maîtrisent pas bien les outils numériques."

La plateforme d’appel téléphonique restera accessible et gratuite pour prendre rendez-vous (0800 60 90 90). La Ville de Strasbourg va également travailler davantage avec les médecins généralistes, pour identifier ces personnes fragiles et les inscrire directement en centre de vaccination. Des créneaux horaires leur seront réservés afin qu’elles puissent se faire vacciner malgré la très forte demande attendue suite à l’ouverture de la vaccination aux plus de 18 ans, depuis le 31 mai.

Maintenir les gestes barrière

L’annonce du prolongement de ce dispositif a été l’occasion de faire le point sur la situation sanitaire. "Nous sommes passés sous le chiffre symbolique des 100 contaminations pour 100 000 habitants dans le Bas-Rhin, ce qui n’était pas arrivé depuis très longtemps, reprend Alexandre Feltz. Les Hôpitaux universitaires de Strasbourg comptent une quinzaine de patients en réanimation et une autre cinquantaine hospitalisée en raison du coronavirus, contre plus de 600 lors du premier pic de l’épidémie."

Mais l’élu appelle à la prudence : "Les gestes barrière (désinfection des mains, port du masque, distanciation sociale, aération des pièces…) restent d’actualité. Les vaccins diminuent le risque de transmission du virus mais ne l’annulent pas." Plus d’informations sur la campagne de vaccination sur www.strasbourg.eu.

Léa Davy
Photos Jérôme Dorkel