Exposition bilingue "Le vent de la Réforme. Luther 1517"

Exposition bilingue
"Im Windsturm der Reformation. Luther 2017" du 11 mars au 5 août 2017 à la Bibliothèque Nationale Universitaire, salle d'exposition.
Publié le 10/03/2017

Strasbourg a joué un rôle majeur dans le mouvement de la Réforme protestante initiée, il y a 500 ans, par le moine Martin Luther. Sur le terreau de l'humanisme rhénan, la métropole alsacienne a été très tôt sensible à ses idées, diffusées grâce à l'extraordinaire outil de l'imprimerie.

1517 marque le début de la Réformation, c'est-à-dire de la volonté de revenir aux sources du christianisme. Les propositions de Luther (les 95 thèses) se diffusent rapidement depuis Wittenberg, et la vallée du Rhin connaît alors une large remise en cause de la religion traditionnelle.

L'exposition (associant la BNU, la faculté de théologie protestante de l'Université de Strasbourg, les Archives de Strasbourg, la Würrtembergische Landesbibliothek de Stuttgart, la bibliothèque nationale de Lettonie) présentera livres, objets et documents originaux qui illustreront cette mutation essentielle dans l'histoire de l'Occident.

Plusieurs animations sont programmées à l'auditorium (conférences, concerts...).

Un catalogue bilingue français-allemand sera publié.

La Réforme à Strasbourg

Au début du XVIe siècle, la foi chrétienne est dominée par l'idée d'un Dieu juge, terrifiant, par la crainte de l'enfer et par le sentiment que l'on peut éviter ce péril par les bonnes actions : pèlerinages, actions charitables, dons aux églises et aux œuvres, et par la prière aux saints intercesseurs pour les hommes auprès de Dieu. La pratique des indulgences appartient à cette sphère : il s'agit de réduire la pénitence liée au pardon des péchés, par une œuvre pieuse ou charitable. Mais cette pratique est déviée pour devenir une activité lucrative : les fidèles ont l'impression de racheter leur salut à prix d'argent.

En 1517, Luther publie "95 thèses" où il dénonce cette pratique des indulgences qu'il nomme "le commerce du salut", le comportement des hommes d'églises et la crédulité des fidèles. Il propose une toute autre voie : s'en remettre à la grâce de Dieu qui donne son pardon gratuitement, les bonnes actions, la vie monacale, les pratiques pieuses n'apportant rien au salut de chacun : seule la foi sauve. Il remet en cause tout un système de pensée, une société fortement cléricale et des pratiques dévotionnelles. Au contraire, il centre toute la foi sur l'étude et l'intériorisation de la Parole divine.

De 1529 à 1681, Strasbourg a été, sauf pendant une courte interruption, une ville protestante. De nombreux monuments rappellent cette période. La Cathédrale, l'église Saint-Pierre-le Jeune, l'église du Bouclier, l'église Saint-Nicolas, l'église Sainte-Aurélie, le Gymnase entre autres attestent de l'importance de la Réforme à Strasbourg. C'est ainsi par exemple que de 1529 à 1681, le culte protestant fut célébré dans la cathédrale, sans pour cela que l'architecture intérieure s'en soit trouvée modifiée.

Des personnalités marquantes jouèrent un rôle majeur dans le développement de la Réforme à Strasbourg. La première d'entre elles est sans conteste Martin Bucer dont l'influence dépassa largement les limites de l'Alsace.

On compte également des noms prestigieux comme ceux de Jacques et Jean Sturm, Catherine et Matthieu Zell, Wolfgang Capiton.

Le 500 ème anniversaire de la Réforme sera ponctué tout au long de l'année 2017 par d'importantes manifestations.

Téléchargez le programme

 
Humour, improvisation Le 08 avril 2017

Les Bodin's Grandeur Nature

Comédie musicale, cabaret Du 12 au 13 mai 2017

Notre-Dame De Paris

Danse, Musique contemporaine Le 02 décembre 2017

Saturday Night Fever