Grippe aviaire et basses-cours

Grippe aviaire et basses-cours
Le niveau de risque concernant la grippe aviaire a été relevé mardi de "modéré" à "élevé" sur l'ensemble du territoire. Une vigilance s'impose pour les propriétaires de basses-cours.
Publié le 08/12/2016

Récemment, de nouveaux cas d'influenza aviaire hautement pathogène ont été détectés chez les oiseaux sauvages et dans les élevages commerciaux de certains pays européens.

L'augmentation du risque de propagation de ce virus notamment dans les élevages non-commerciaux impose la mise en place de mesures de biosécurité renforcées sur le territoire comme la mise en confinement des volailles de basses-cours ou la pose de filets pour empêcher tout contact entre les élevages non commerciaux et les oiseaux sauvages.

Vous êtes détenteurs de volailles, confinez-les ou mettez en place des filets de protection sur votre basse-cour.

Pour mémoire, le virus est inoffensif pour l'Homme et sans incidence sur les denrées alimentaires.

Plus d'informations

 
Danse, Opéra / Opérette Le 18 février 2017

Le Lac Des Cygnes

Comédie musicale, cabaret Le 12 mars 2017

Les Misérables

Comédie musicale, cabaret, Danse Le 18 mars 2017

Les 3 Mousquetaires