Le Conseil de développement fête sa 1ère année d'existence

Le Conseil de développement fête sa 1ère année d'existence
Bernard Carrière, président du Conseil de développement de l'Eurométropole, revient sur les travaux menés par cette instance participative, qui a fêté sa première année d'existence le 13 juin 2016.
Publié le 14/06/2016
Modifié le 15/06/2016

Le conseil de développement, qui regroupe des citoyens bénévoles et des représentants d'institutions, a travaillé un an durant sur 6 thématiques : le numérique, la transition énergétique, le développement économique, le Plan local d'urbanisle, le lien social et la communication.

Le conseil de développement travaille à l'échelle du Rhin supérieur. Que vous a apporté cette particularité transfrontalière ?

En l'occurrence, la dimension transfrontalière doit être comprise plus modestement comme la prise en compte dans notre réflexion de l'aire urbaine transfrontalière avec Kehl et des villes proches les plus importantes (Karlsruhe et Offenburg).

Ce regard transfrontalier nous impose de réfléchir à 360°, en ne restant pas enfermés dans une culture franco-française. Mais force est de reconnaître que les différences entre nos systèmes politiques comme administratifs et surtout juridiques peuvent constituer un obstacle dont nous prenons la mesure.

Quel regard portez-vous sur cette première année de fonctionnement ?

Mon appréciation est qu'une réelle dynamique porte le conseil, autour d'un noyau dur fortement impliqué, dans le cadre d'un mode de fonctionnement souple et pragmatique. Sans parler ici d'une véritable difficulté, le constat que nous pouvons cependant faire est que cette dynamique ne concerne pas aujourd'hui l'ensemble de ses membres.

La densité des questions abordées et un agenda de réunions très chargé peuvent en particulier expliquer l'investissement moindre de certains de nos membres. Par essence, notre conseil est totalement bénévole, avec une proportion majoritaire de membres ayant une activité professionnelle et souvent d'autres engagements.

Autre piste d'amélioration : le conseil de développement doit encore trouver sa place, à côté des politiques, et être mieux reconnu, plus visible, par son travail certainement, par un effort de communication auprès des habitants. Ce sera notre priorité dans la période qui s'ouvre.

Le conseil de développement a récemment rendu son rapport sur le numérique. Pourriez-vous nous détailler quelques-unes des pistes d'améliorations ?

Cette première saisine du conseil de développement portait sur la construction d'un territoire numérique eurométropolitain, transfrontalier et équilibré. Pour garder précisément l'équilibre nécessaire entre développement du numérique et humanité dans la cité, la prise en compte des usages et des usagers est essentielle.

Mettre l'intérêt de l'habitant au cœur de nos interrogations et propositions aura été le fil conducteur de notre réflexion. Sur cette ambition, parmi nos préconisations et recommandations, j'insisterai sur la création d'un "comité des usagers du numérique", pour éclairer les choix politiques à opérer, et sur la création de "Numéribus" sur le modèle des Bibliobus, pour se rapprocher des habitants de toutes les communes et quartiers de l'Eurométropole, et la mise en place d' "ambassadeurs du numérique" pour accompagner la nécessaire formation aux usages du numérique.

Il nous apparaît nécessaire aussi d'adapter l'organisation interne de l'Eurométropole de Strasbourg (élaboration d'une "feuille de route stratégique", désignation d'un élu référent et mise en place d'une mission ou service transversal), pour mieux répondre aux besoins des usagers, habitants et socio-professionnels, et pour développer une véritable coopération intra métropolitaine.

 
Les derniers articles du webmag
Webmag / Voirie
-  16/01/2017
Déclenché à 5h00 du matin, le Plan neige a mobilisé 90 volontaires ce lundi 16 janvier. Efficace et rapide, le dispositif a permis de dégager tous les axes de circulation avant la fin de la matinée.
En savoir plus
Webmag / cultes
-  13/01/2017
La cinquième édition du calendrier édité par la Ville présente les principales fêtes de huit religions. Il a été présenté jeudi 12 janvier.
En savoir plus
WebMag / Restauration
-  13/01/2017
Le nouveau marché de restauration scolaire mettra en avant la santé publique, l'environnement et l'agriculture locale. Première action : supprimer les contenants plastiques.
En savoir plus
Danse, Opéra / Opérette Le 18 février 2017

Le Lac Des Cygnes

Comédie musicale, cabaret Le 12 mars 2017

Les Misérables

Comédie musicale, cabaret, Danse Le 18 mars 2017

Les 3 Mousquetaires