Vers une Eurométropole éco-responsable

Vers une Eurométropole éco-responsable

Vers une Eurométropole éco-responsable
La pollution atmosphérique serait responsable de l'augmentation de la fréquence des maladies cardio-vasculaires, respiratoires, et des cancers. L'objectif est donc de réduire le nombre de personnes exposées et de diminuer les risques.

La pollution atmosphérique serait responsable de l'augmentation globale de la fréquence des maladies cardio-vasculaires, respiratoires, et des cancers. Pour l'Eurométropole de Strasbourg, l'objectif est donc de réduire sensiblement le nombre de personnes exposées et diminuer fortement les risques.

Nous pouvons constater de manière encourageante une amélioration de la qualité de l'air depuis plus de 15 ans sur le territoire de l'agglomération strasbourgeoise, en raison de plusieurs facteurs dont l'action résolue de la collectivité depuis les années 1990 en faveur des transports collectifs et de la réduction de la voiture en ville. De nouveaux objectifs ambitieux ont été formulés, notamment pour le développement des mobilités actives (vélos, piétons) et une meilleure cohérence entre urbanisme et transports.

Des réorientations ont caractérisé les politiques urbaines de l'agglomération strasbourgeoise afin de lutter contre l'étalement urbain et de favoriser une ville plus compacte, plus verte, plus économe des espaces naturels et agricoles : une métropole où il fait bon vivre.

L'Eurométropole de Strasbourg est l'une des rares en France à avoir désigné en 2014 un élu en charge de la qualité de l'air. Il s'agit désormais d'une exigence sociale. Elle entend capitaliser sur ses résultats et poursuivre dans cette voie en complétant son engagement pour une ville durable par une démarche transversale et globale sur la qualité de l'air.

L'Eurométropole souhaite s'engager, avec l'Etat, afin de réduire la vitesse sur l'A35. Nous souhaitons mettre en oeuvre notre plan "Ville respirable en 5 ans". Pour ce faire, nous nous appuierons sur nos partenaires locaux, l'Association pour la Surveillance et l'étude de la Pollution Atmosphérique en Alsace (ASPA) ainsi que l'ADEME qui apportera son soutien méthodologique et financier dans le cadre du projet EUROSTR'AIR.

Les engagements "Ville respirable en 5 ans"

Durant l'été 2015, l'Eurométropole de Strasbourg a répondu à l'appel à projets "Villes respirables en 5 ans", émanant du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, en matière de qualité de l'air. Dans sa réponse l'Eurométropole a avancé une série de 13 mesures radicales et adaptées à la situation spécifique de Strasbourg.

Elles s'ordonnent autour de trois grands principes d'action :

  • engager une nouvelle étape dans les mobilités,
  • agir dans l'ensemble de nos politiques publiques,
  • construire une dynamique territoriale responsable et vertueuse
 
Contacts
Service environnement et écologie urbaine
Tél. +33 (0)3 68 98 50 00 poste 81429