Ajouter à mes favoris

Le nouveau Parc des Expositions de Strasbourg

L’Eurométropole de Strasbourg a engagé une démarche ambitieuse de réorganisation du site du Wacken inscrite dans son plan d’actions Strasbourg Eco 2030

Cette ambition s’appuie sur la présence de nombreuses institutions dont le rayonnement est international, notamment les Institutions européennes et le Parlement Européen, et se concrétise par la création d’un Quartier d’Affaires International dénommé « Archipel » et la modernisation des équipements publics existants, le Palais de la Musique et des Congrès et le Parc des expositions.

Le projet de construction d’un nouveau Parc des Expositions (PEX) dans ce secteur stratégique part du constat que les actuelles installations remontent pour certaines à 1926, et que les halls obsolètes et vétustes ne suffisent plus à répondre à une demande de plus en plus exigeante dans un marché très concurrentiel.

Un projet en synergie avec le PMC

Le site retenu, situé sur le ban communal de Strasbourg, a été choisi notamment pour l’opportunité de fonctionner en synergie avec le PMC, sa localisation stratégique à proximité du centre-ville et ses accès rapides et directs depuis les autoroutes périurbaines.

Le projet se développera de part et d’autre de l’avenue Herrenschmidt, de l’actuel parking Herrenschmidt devant le PMC à la plateforme Fritz Kieffer, derrière l’hôtel HILTON.

Les liens directs qui seront ainsi créés entre les deux équipements permettront de développer une nouvelle programmation, d’optimiser les fonctions d’accueil et d’organiser de grands événements, tout en limitant la taille de l’équipement.

Intégrer le nouveau PEX dans la dynamique urbaine du quartier

Il s’agit bien évidemment de poursuivre le développement urbain du quartier largement engagé et d’offrir des espaces extérieurs de qualité et conviviaux pour les usagers du PEX et les habitants du quartier tout en maintenant les spécificités de fonctionnement et d‘accessibilité du secteur tant routières qu’en transports en commun ou modes doux.

La forme et l’identité architecturale du projet devront refléter ces intentions d’intégration urbaine et porter des objectifs d’identité locale.

Un équipement moderne et polyvalent

L’évaluation des besoins a abouti à un calibrage de la jauge totale à hauteur de 25.000 m² de surfaces d’exposition couvertes en 5 halls. Un parking en silo d’environ 1000 places et tous les espaces d’accueil ou logistiques nécessaires au fonctionnement de ces halls complètent le programme.

L’EMS vise à faire du PEX un lieu de référence pour l’organisation de réunions et d’événements d’affaires, accueillant une grande diversité de formats et autorisant des complémentarités d’usages, sans concurrencer l’offre culturelle des autres équipements de l’agglomération, accessible, fonctionnel et ergonomique.