Le Bloc-notes de l'Eurométropole

Bloc-notes Égalité femmes – hommes : des actions concrètes et une culture qui se diffuse  

Égalité femmes – hommes : des actions concrètes et une culture qui se diffuse  

Fil d'Ariane

Le rapport annuel 2022 présenté au conseil de l’Eurométropole dresse un bilan de l’état d’avancement de la politique en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la collectivité

Sur le volet relatif à la politique de ressources humaines, les principaux indicateurs montrent une amélioration de la situation même si des écarts persistent. Ainsi, depuis 2012, la part de femmes employées par l’Eurométropole grimpe régulièrement, passant de 49 % à 52,68 % fin 2021. 
Le caractère très "genré" des filières demeure cependant. Ainsi, la filière sanitaire et sociale est quasi-exclusivement féminine (94 %), tandis que la filière technique est très largement masculine (75 %). 
La collectivité parvient à atteindre une quasi parité dans les emplois de direction et de responsable de service (51 femmes et 55 hommes). Les femmes représentent 65% des effectifs en catégorie A. Les avancements de grades évoluent également favorablement avec, depuis 2018, une forte majorité de femmes promues. En revanche, l’équilibre est inverse s’agissant des promotions internes. Ce fort déséquilibre s’explique par un biais dû à la structure de la filière technique, majoritairement masculine. 
Les écarts de rémunération persistent (5,5% d’écart entre les femmes et les hommes fonctionnaires, toutes filières confondues, en équivalent temps plein et 20,5% chez les agents contractuels). Enfin, les femmes représentent 89,61% de l’ensemble des agents à temps partiel. 
La politique menée se décline en 6 axes et une vingtaine d’actions. Parmi ces actions, on peut noter l’évolution du régime indemnitaire pour les agent.es de catégories A et B des filières administratives, animation, culturelle, sanitaire et sociale, sportive, qui a bénéficié à 2 600 agents dont 70% de femmes. Mais également le développement de formations, la création d’une conciergerie qui doit participer à une meilleure articulation entre les temps de vie et la mise en place d’une cellule d’alerte et d’écoute. Le rapport détaille ainsi plusieurs actions, dépassant souvent le cadre professionnel, pour améliorer de façon réelle les écarts.
Sur le volet territorial, le rapport fait état des différentes actions menées en faveur de l’égalité femmes-hommes : prévention du harcèlement sexuel dans l’espace public, création et maintien de places d’hébergement pour les femmes victimes de violences, mais également l’intégration, de façon transversale, dans les politiques publiques, des enjeux des droits des femmes et de l’égalité des genres (santé, économie sociale et solidaire, finances publiques, dispositif " révolution menstruelle ", politique de la ville, etc.). 

Recherche d'asset dynamique