Retour Faire de la Conférence sur l'avenir de l'Europe une vraie chance pour la démocratie européenne

Faire de la Conférence sur l'avenir de l'Europe une vraie chance pour la démocratie européenne

Motion au Conseil municipal du lundi 3 mai 2021

Alors que le Parlement européen n’a pas siégé à Strasbourg depuis plus d’un an, le Conseil municipal de Strasbourg réaffirme l’importance de la reprise rapide des sessions plénières du Parlement dans notre ville. La Conférence sur l’avenir de l’Europe et la présidence française du Conseil de l’Union européenne sont deux événements majeurs de l’agenda européen de ces prochains mois. Ils constituent une opportunité de réaffirmer la vocation européenne de Strasbourg et son rôle singulier dans la construction européenne.

Élu.es du Conseil municipal, nous saluons en particulier la tenue à Strasbourg de l’événement de lancement de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, soutenue par le Gouvernement. Elle aura lieu le 9 mai 2021, jour de la fête de l’Europe. Dans le contexte de crise sanitaire prolongée, la tenue de cet événement symbolique à Strasbourg constitue un motif d’espoir pour le retour rapide des sessions plénières du Parlement dans notre ville. Cet événement marquera en effet un temps fort de la présence des institutions européennes à Strasbourg, et, nous l’appelons de nos voeux, le lancement d’une dynamique de participation citoyenne dans toute l’Europe.

La Conférence sur l’avenir de l’Europe n’a de sens que si les citoyen.nes s’en saisissent et la font leur. Le Conseil municipal de Strasbourg appelle donc les gouvernementaux nationaux et les organisations européennes à promouvoir activement la Conférence sur l’avenir de l’Europe, pour que celle-ci soit un véritable outil au service de l’expression citoyenne. Elles peuvent s’appuyer sur l’expertise et le lien de proximité que les autorités locales entretiennent avec les citoyen.nes. C’est pourquoi, nous invitons spécifiquement les collectivités locales, dans tous les pays de l’Union, et notamment les villes et les métropoles, à faire connaître la Conférence, à organiser le débat citoyen à l’échelle locale, à soutenir la société civile engagée dans ces travaux et à mobiliser tou.tes les citoyen.es de l’Union pour permettre à chacun.e d’y contribuer directement.

Tout au long de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, entre mai 2021 et le printemps 2022, Strasbourg prendra toute sa place dans le débat européen et fera connaître et vivre la Conférence sur le territoire strasbourgeois. Elle contribuera ainsi concrètement au succès de celle-ci, en renforçant le lien entre les institutions européennes, la ville et les citoyennes. À ce titre, nous formaliserons une contribution de la Ville de Strasbourg pour la Conférence, s’appuyant sur la responsabilité historique de notre ville, ainsi que sur le regard de l’ensemble de ses habitant.es sur l’Europe. Cette contribution sera enrichie d’un dialogue citoyen transnational, notamment avec nos villes jumelles et partenaires, ainsi que d’une mobilisation de nos réseaux européens. Nous nous attèlerons à récolter et promouvoir les contributions des citoyen.nes strasbourgeois.es et à soutenir la société civile locale dans ses actions en faveur de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, notamment au sein de l’Agora "Strasbourg capitale européenne". La Conférence sur l’avenir de l’Europe devra également conduire la Ville de Strasbourg à se mobiliser afin de faire comprendre et connaitre le sens du siège du Parlement européen au sein du fonctionnement institutionnel de l’UE, dans l’ensemble des États membres.

La Ville de Strasbourg sera attentive et vigilante quant aux résultats de la Conférence sur l’avenir de l’Europe et s’inspirera de ceux-ci dans l’ensemble de ses politiques publiques, afin que la voix des citoyen.nes soit véritablement entendue et qu’un nouvel élan démocratique soit donné à la construction européenne.

Adopté le 3 mai 2021 par le Conseil municipal de la Ville de Strasbourg

Rendu exécutoire après transmission au Contrôle de légalité préfectoral le 10 mai 2021 et affichage au Centre administratif le 10 mai 2021