93 résultats
Résultats par page

Retour webmag-Kooma donne la part belle au bio et au local

Publié le 01/12/2023 - Modifié le 01/12/2023

Ajouter à mes favoris

Kooma donne la part belle au bio et au local

Économie Environnement

Niché au cœur de la Krutenau à Strasbourg, le magasin de producteurs et productrices a ouvert ses portes dans l’ancienne Manufacture des tabacs. 

Pains, viennoiseries, pièces du boucher, fruits et légumes, produits laitiers et épicerie. Voilà de quoi remplir les rayonnages du tout nouveau magasin de producteurs et de productrices. Situé à l’ancienne Manufacture des tabacs, dans le quartier de la Krutenau à Strasbourg, cet espace dénommé Kooma mise sur la proximité et les circuits courts. Toute la production y est exclusivement bio et locale. 

« Une offre attendue dans le quartier », selon Elisabeth Massias. Cette habitante de la Krutenau avait déjà pris l’habitude de venir aux soirées guinguette organisées les vendredis soirs d’été par les producteurs et productrices, comme un avant-goût de l’offre proposée désormais en magasin. « C’est symbolique dans ce cadre et ce lieu chargé d’histoire », précise la cliente, qui vient de jeter son dévolu sur une botte de carottes produites localement. 

« Le local, au sein de la coopérative de producteurs à Kooma, s’entend comme venant du Bas-Rhin et des départements limitrophes », détaille Dominique Villaume, directrice des lieux. À l’image de Pierre-Louis Peltre, éleveur de porcs bio en Moselle, pour qui « Kooma constitue un débouché clair en 100 % paysan pour des petites exploitations ou de taille moyenne ». Le jeune exploitant fait partie des quinze associés producteurs et productrices qui assurent des permanences au sein du point de vente, comptant six salariés. L’espace de 1600 m² accueille le magasin, une épicerie en vrac et trois espaces de restauration qui vont ouvrir progressivement.

Un écosystème propice

Kooma est le fruit d’un travail de longue haleine initié dès 2015 autour de producteurs et de porteurs de projet comme la fondation Terra Symbiosis. Lauréat d’un appel à manifestation d’intérêt lancé par la collectivité pour occuper l’îlot central de la Manufacture des tabacs, le collectif s’est constitué en société coopérative d’intérêt collectif, présidée par Patricia Jung-Singh. Selon elle, « c’était un challenge de s’ouvrir à tous les publics et de proposer une offre correspondant à tous les besoins ».
La Manufacture nouvelle génération abrite tout un écosystème créatif et innovant, avec, à terme, 1500 personnes fréquentant les lieux : des écoles supérieures, des espaces de travail partagés ou encore des startups. 

La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg sont membres de la SCIC qui compte 50 partenaires. La collectivité a en outre soutenu et accompagné le projet pour lui permettre de se développer et s’installer dans les lieux. La Sers, société d’aménagement et d’équipement du Rhin supérieur, propriétaire des lieux, a quant à elle mené les travaux de réhabilitation de la manufacture. 

Lucie Dupin
Photos : Jérôme Dorkel

A lire également : le dossier publié dans Eurométropole Magazine septembre-octobre 2023 intitulé "Fédérer les acteurs pour nourrir le territoire"