93 résultats
Résultats par page

Retour webmag - Transports : bientôt six lignes Chron’hop

Publié le 20/06/2023 - Modifié le 20/06/2023

Ajouter à mes favoris

Transports : bientôt six lignes Chron’hop

Égalité Transport, déplacement

À partir du 28 août, l’offre de bus évolue, avec une nouvelle dénomination et de nouvelles lignes structurantes à la fréquence et à l’amplitude horaire élargies.

30% des 500 000 voyages effectués chaque jour sur le réseau de la CTS se font en bus. « Il y a un véritable enjeu à proposer une desserte équitable de tout le territoire et à assurer qualité et confort à ces déplacements, au même titre que ceux effectués en tram, commente la maire. C’est tout la promesse des nouvelles lignes baptisées Chron’hop. Elles représentent un saut d’offre inscrit dans la révolution des mobilités en cours ».
Concrètement, six lignes structurantes sillonneront l’agglomération dès la rentrée, de 5h à 0h30, du lundi au samedi (de 6h à 0h30 le dimanche), avec une cadence augmentée (toutes les 7 à 8 minutes en heures de pointe, 10 minutes en heures creuses), un tracé plus lisible et une identification facilitée (les bus seront bleus). Circulant dans des couloirs réservés, avec la priorité aux feux, des arrêts reconditionnés, une montée possible par toutes les portes, ces bus seront plus rapides et leurs horaires plus fiables. 
Trois lignes seront ouvertes dès le 28 août : la L1 deviendra C1 et reliera toujours Lingolsheim à la Robertsau. La ligne 24 deviendra C8, avec un parcours entre l’Ancienne Douane et le Stockfeld, et enfin la ligne C7 permettra d’aller au Port autonome depuis Baggersee, en passant par la Meinau et le Neuhof. Ce sera la première ligne structurante de rocade du réseau CTS.
À compter du 13 novembre, trois autres lignes complèteront le dispositif : la C3 (actuellement L3) entre Hoenheim gare et la centre-ville de Strasbourg, la C9 entre Vendenheim et le centre de Strasbourg (actuellement L6) et enfin la C6 (actuellement L6 également) qui reliera le pont Phario et le centre-ville avec un prolongement jusqu’à Elmerforst, sur l’ancien tracé de la ligne 2 (qui se limitera à Deux-Rives-gare).
D’autres lignes annexes seront recomposées dans les quartiers sud de Strasbourg et les communes du sud de l’Eurométropole.
« Avec les améliorations sur la seule partie sud, qui représentent 200 000 km parcourus en bus supplémentaires par an, on attend près de 20% de voyageurs en plus sur cette section, » complète Emmanuel Auneau, directeur de la CTS.

Véronique Kolb
Photo Elyxandro Ceggara