93 résultats
Résultats par page

Retour Webmag - Des jardinières pour végétaliser et apaiser la circulation

Publié le 27/11/2023 - Modifié le 27/11/2023

Ajouter à mes favoris

Des jardinières pour végétaliser et apaiser la circulation

Urbanisme, logement Démocratie locale Environnement Travaux

Lauréat de la première saison du budget participatif, le projet de mini-jardins inauguré mercredi 22 novembre végétalise le quartier de Cronenbourg.

Des jardinières de fleurs sont en cours d’installation rue du Cerf à Cronenbourg. Ce projet vise deux objectifs : embellir l’espace public et accompagner le développement du quartier par l’installation de bacs entretenus par les habitants eux-mêmes, générant lien social et sensibilisant à l’écologie. L’idée est aussi de végétaliser et d'apaiser l'espace public.

Initialement prévu pour les squares du quartier, ce projet de végétalisation a su s’adapter. "Il répond à un besoin identifié, explique Guillaume Libsig, élu référent du quartier. Une fois tous les deux mois, les poubelles ne sont pas ramassées parce que quelqu’un se gare mal et empêche le camion-benne de passer." D’où l’installation de six carrés de verdure en début et milieu de la rue du Cerf, qui devraient limiter ces incivilités.

Le projet en lui-même a été déposé en 2018 dans le cadre du budget participatif. Doté d’un budget de 10 000 euros, il a comptabilisé 144 votes citoyens. Floriane Villaume, porteuse du projet, n’a pas pu s’empêcher de noter le manque criant de plantes : "C’était surtout notable au plus fort de l’été. Avec le peu de circulation d’air, le bitume devient brûlant." Les habitants ont alors pensé à ces mini-jardins participatifs.

Quand écologie et pédagogie riment avec lien social

Présente à l’inauguration et aux premières plantations, Carole Zielenski, adjointe à la maire notamment en charge des initiatives citoyennes, encourage les riverains à "s’approprier les bacs par de nouvelles plantations" qu’ils peuvent "se procurer dans le cadre de l’opération Strasbourg ça pousse."

L’attroupement de riverains de tous âges "laisse présager la création d’un nouveau lien social entre voisins" a sourit Floriane Villaume. D’ailleurs, tous se sont relayés pour participer avec plaisir à l’installation de ces nouveaux espaces végétalisés.

Marine Dumeny

Photos Mathilde Cybulski