Agrégateur de contenus

webmag - Lutte contre le cancer : l’IGBMC partage ses avancées

Enseignement supérieur et recherche, Solidarité, santé

Lutte contre le cancer : l’IGBMC partage ses avancées

Enseignement supérieur et recherche, Solidarité, santé

Publié le 01/02/2024 - Modifié le 01/02/2024

Lutte contre le cancer : l’IGBMC partage ses avancées

Fil d'Ariane

À l’occasion de la journée mondiale contre le cancer, le 4 février, l’IGBMC donne un coup de projecteur sur les avancées de trois de ses chercheurs en matière de lutte contre les cancers du rein, de la prostate et du pancréas.

À l’occasion la journée mondiale contre le cancer, le 4 février, l’IGBMC donne un coup de projecteur sur les avancées de trois de ses chercheurs en matière de lutte contre les cancers du rein, de la prostate et du pancréas.L’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC)*, à Illkirch-Graffenstaden, cherche à participer à la découverte et au développement de traitements innovants, notamment contre le cancer. "Sur nos 45 équipes, 30 travaillent exclusivement sur cette maladie", précise Sandrine Testaz, directrice exécutive de l’IGBMC. Les chercheurs Daniel Metzger, Gabriel Malouf et Evanthia Pangou font partis de ces équipes. Voici leurs avancées.

Pour une meilleure prise en charge

Gabriel Malouf (photo) est enthousiaste. Ses recherches l’ont amené à repérer de nouveaux marqueurs de résistance à l’immunothérapie des cancers du rein. "Ma découverte permettra de sélectionner l’option thérapeutique la plus efficace et la mieux tolérée par le patient",  partage-t-il. 

Pour freiner la maladie

Daniel Metzger étudie, quant à lui, le cancer de la prostate, deuxième cause de mortalité masculine par cancer. "Le problème de cette maladie réside essentiellement en sa résistance aux traitements de chimiothérapie et de radiothérapie", explique-t-il. Son objectif ? Identifier de nouvelles options thérapeutiques qui permettront de prévenir ou ralentir la progression de la maladie. 

Pour lutter contre les cancers agressifs

Le cancer du pancréas est le sujet de recherche d’Evanthia Pangou. "J’étudie la division cellulaire dans les cellules cancéreuses, et notamment l’interaction entre deux protéines présentes dans ces cellules", éclaire-t-elle. Son but est de permettre de développer de meilleures thérapies pour lutter contre ce cancer agressif.

Le soutien de la Fondation ARC

Pour le directeur général de la fondation, François Dupré, soutenir financement les projets de recherche l’IGBMC est essentiel : "Cet institut offre une richesse scientifique au service de la recherche contre le cancer." 40 programmes de recherche de l’institut ont ainsi été financés par l’ARC, dont ceux menés par les chercheurs Evanthia Pangou, Daniel Metzger et Gabriel Malouf.

Mélanie Jehl
photo Jérôme Dorkel

*L'IGBMC est une Unité mixte de recherche affiliée au CNRS, à l’Inserm et l’Université de Strasbourg.

Recherche d'asset dynamique