Recherche d'asset V2

117 résultats

Fil d'Ariane

117 résultats

Agrégateur de contenus

Webmag - Un potager collectif en création au Hohberg

Égalité, Environnement, Solidarité, santé

Un potager collectif en création au Hohberg

Égalité, Environnement, Solidarité, santé

Publié le 01/02/2024 - Modifié le 01/02/2024

Un potager collectif en création au Hohberg

Fil d'Ariane

Porté par les Cols verts, un vaste espace se transforme petit à petit en zone maraîchère avec et pour les habitants du quartier.

Mercredi 31 janvier, 14h. Rue Salluste, au Hohberg, un grand terrain en friche est en phase de transformation. Une dizaine de personnes s’y activent, fourches, pelles et autres ustensiles de jardinage à la main. Parmi eux, Mahmoud, 7 ans, et son copain Mohamed, 9 ans, tous deux habitants du quartier. À l’initiative de l'association Les cols verts, ils participent à un atelier pédagogique pour apprendre à cultiver un jardin. "On a mis des graines de roquette en terre et maintenant, on va les ramener à la maison et on devra s’en occuper. Elles iront sur le rebord de la fenêtre, et on les verra pousser si on les arrose", glisse tout sourire et avec une certaine fierté, Mahmoud, sous l’œil approbateur de son complice. Si la météo le permet, les enfants pourront ensuite ramener les plants, les mettre en terre et voir pousser les premières salades du site.

Tous les habitants sont invités à participer

Le projet est, en fait,  beaucoup plus large et s’inscrit dans une démarche au long terme de réalisation d’un potager collectif qui se construit en mode participatif. "L’idée, explique Lisa Laurent, coordinatrice de l’association, c’est à la fois de créer une sorte de ferme maraîchère où seront cultivés des fruits et légumes, et de proposer des ateliers autour de la transition alimentaire et agricole du territoire. Et si on travaille déjà beaucoup avec les scolaires, collégiens et lycéens du quartier, la démarche vise à attirer tous les habitants du Hohberg et des Poteries pour qu’ils s’en saisissent et viennent participer." Samedi 27 janvier, ils étaient ainsi une dizaine de personnes sur le grand espace de 4000 m² situé à proximité du city-stade pour planter quelques 229 haies. Un début qui appelle une suite, comme ces ateliers de jardinage du mercredi ouverts à tous.

Le potager attend ainsi que le nombre de ses jardiniers grandisse. Tout un chacun peut en effet venir aider, participer, apprendre ou juste soutenir la démarche. Et s’inscrire tout simplement, en bas de chez soi, dans un processus de culture locale et « faite maison ».

Véronique Kolb

Photos Alban Hefti

Territoire

Recherche d'asset dynamique