Menu
fr de en
Ajouter à mes favoris

Une métropole au cœur du Rhin supérieur

Strasbourg est une métropole qui s’inscrit dans un espace culturel qui va de Bâle à Nimègue. Une institution se référant au Rhin supérieur s’est ainsi structurée pour accompagner la dynamique transfrontalière, à laquelle contribue activement Strasbourg.

Strasbourg au sein des instances du Rhin Supérieur

Strasbourg se situe en plein cœur de l’espace transfrontalier franco-germano-suisse du Rhin supérieur, qui s’étend sur près de 21 500 km². Avec plus de six millions d’habitants, un marché du travail dynamique et une accessibilité remarquable, cette région a un fort potentiel et Strasbourg s’implique pleinement dans les différentes instances de coopération politique et institutionnelle.

L’organe de coopération le plus ancien entre les autorités franco-germano-suisses est la Conférence du Rhin Supérieur. À cet organe, essentiellement administratif, s’ajoute depuis 1998 le Conseil Rhénan au sein duquel siègent des élus de la Ville de Strasbourg.

Par ailleurs, Strasbourg participe à la démarche de la Région Métropolitaine Trinationale, créée en 2010, dans le but d’une meilleure coordination entre les acteurs du Rhin supérieur, et dont relèvent la Conférence du Rhin supérieur et le Conseil Rhénan.

S’en est suivi la création de piliers transversaux censés fluidifier la relation entre les deux instances : Politique, Economie, Société civile, Science ; ainsi qu’un Réseau des Villes du Rhin supérieur, dont la Ville de Strasbourg est membre et également porte-parole en lien avec Karlsruhe.

Depuis 2020, Strasbourg et Karlsruhe s’engagent dans un échange administratif approfondi pour porter ensemble les intérêts communaux auprès des gouvernements à Paris et à Berlin et auprès de l'Union européenne, profiter mutuellement des processus de transformation dans les deux villes et afin d’adapter des solutions possibles.

 

 

 

 

 

Strasbourg au soutien des acteurs du Rhin supérieur

L’Université de Strasbourg, soutenue par la Ville et Eurométropole, fait partie d’ « Eucor – Le Campus européen » un groupement universitaire franco-germano-suisse qui réunit cinq sites universitaires du Rhin supérieur (Université de Strasbourg, Haute-Alsace, Bâle, Fribourg-en-Brisgau et le Karlsruher Institut für Technologie / KIT). Ils coopèrent dans tous les domaines de l’enseignement, de la recherche et de la formation et encouragent l’échange d’enseignants et d’étudiants.

Strasbourg s'affirme également au plus proche des préoccupations des citoyens du Rhin supérieur en soutenant des structures, généralement basées à Kehl, de formation et de conseil sur les questions transfrontalières, dont notamment :

  • L'INFOBEST Kehl/Strasbourg qui informe et conseille les citoyens sur les questions administratives transfrontalières entre la France, l’Allemagne et la Suisse.
  • Le Centre Européen de la Consommation, qui informe les consommateurs français et allemands sur leurs droits et les conseille en cas de litiges relevant de la consommation transfrontalière.
  • L'Euro-Institut, spécialisé dans la formation, le conseil et l'accompagnement de projets transfrontaliers.
  • TRION-climate, association qui fédère un réseau franco-germano-suisse d'acteurs de l'énergie et du climat.
  • TRISAN, centre de compétences trinational pour la coopération transfrontalière dans le domaine de la santé.

Par ailleurs, de nombreuses possibilités de financement existent pour tous les acteurs impulsant des projets pour favoriser les rencontres et échanges dans la région du Rhin supérieur.

Une position stratégique entre la France et l’Allemagne

L’emplacement géographique de Strasbourg en fait un pont naturel entre la France et l’Allemagne. La Ville accueille ainsi plusieurs institutions majeures parmi lesquelles le consulat général d’Allemagne ainsi qu’une antenne du Goethe-Institut et la chaine franco-allemande ARTE.

L’Eurométropole de Strasbourg est aussi membre du Comité de Coopération Transfrontalière, structure intergouvernementale institué par le Traité d’Aix-la-Chapelle, qui a pour principale mission de lever les « irritants », à savoir les difficultés administratives et juridiques dans la vie quotidienne de celles et ceux qu’on appelle communément les usagers du transfrontalier.

En 2023, elle a accueilli l’Assemblée parlementaire franco-allemande.

Strasbourg est également le lieu d’un fort investissement des États français et allemands sur les thématiques régaliennes, à l’image :

  • du centre franco-allemand de coopération policière et douanière (CCPD) de Kehl, organisme binational qui favorise l’échange des informations entre services policiers et douaniers français et allemand dans le cadre de la délinquance à caractère frontalier.
  • de la brigade fluviale franco-allemande sur le Rhin, compagnie mixte composée d’une cinquantaine de Français et d’Allemands : c’est un exemple de coopération unique au monde.
  • le service de placement transfrontalier basé à Kehl, composé d’une équipe mixte de conseillers de Pôle Emploi et de la Bundesagentur für Arbeit, chargés d’accompagner des demandeurs d’emploi dans leur projet de mobilité professionnelle transfrontalière.

Contact

Direction des relations européennes et internationales

Tél.

Contactez-nous