Ajouter à mes favoris

Déclaration de projet MackNeXT à Plobsheim emportant mise en compatibilité du SCOTERS et du PLU

Le groupe Mack International a sollicité l’Eurométropole de Strasbourg pour implanter le siège social français ainsi que sa filiale MackNeXT spécialisée dans le divertissement immersif (réalité virtuelle, animation 3D,…) à Plobsheim.

Ce projet d’activité innovante répond aux ambitions que l’Eurométropole de Strasbourg a fixée dans le cadre de sa feuille de route économique "Eco2030". Il participe aux enjeux d’attractivité et de rayonnement inscrits au PLU.

Situé au sud de la commune de Plobsheim, à proximité du Golf du Kempferhof, le site projeté, aujourd’hui occupé principalement par des espaces agricoles, n’est pas urbanisable au regard des documents de planification.

Pour permettre sa réalisation, l’Eurométropole de Strasbourg engage une procédure de déclaration de projet pour mettre en compatibilité le Schéma de Cohérence Territoriale de la région de Strasbourg (SCOTERS) et son Plan Local d’Urbanisme avec le projet du groupe Mack International.

Déclaration d’intention

Par arrêté du 10 mars 2020, le Président a déclaré l’intention de faire évoluer le SCOTERS et le PLU de l’Eurométropole de Strasbourg. Cet acte présente au public, notamment le projet, ses principales caractéristiques ainsi que les incidences potentielles sur l’environnement.

Mis en ligne pendant quatre mois, la déclaration d’intention ouvre le droit d’initiative du public auprès du Préfet, conformément à l’article L121-19 du Code de l’environnement.

Cette déclaration d’intention a débuté le 13 mars 2020 et s’est conclue le 30 septembre 2020. Le délai de 4 mois réglementaire a été prorogé en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19.

A l’issue, la Préfecture du Bas-Rhin a informé l’Eurométropole de Strasbourg qu’aucune demande n’était recevable pour engager une phase de concertation préalable.

Enquête publique

Par Arrêté Préfectoral du 8 mars 2021, il a été déclaré l’ouverture d’une enquête publique préalable à la Déclaration de projet MackNeXT emportant mise en compatibilité du Schéma de Cohérence Territoriale de la région de Strasbourg (SCOTERS) et du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de l’Eurométropole de Strasbourg.

L’enquête publique se déroule du 26 mars 2021 au 30 avril 2021. 

Vous avez la possibilité de prendre connaissance du dossier d’enquête publique :

  • En version numérique directement sur cette page
  • En version papier, en Mairie de Plobsheim et au Centre administratif de la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, aux horaires d’ouverture des services.

L’enquête est conduite par une commissaire enquêteur désignée par le tribunal administratif. Celle-ci tient plusieurs permanences ouvertes au public dans le respect des mesures sanitaires. 

Le public peut faire part de ses observations par voie postale, sur les registres - papier ou dématérialisé - mis à disposition ainsi que via une adresse électronique. 

L’ensemble des modalités de consultation et d’intervention sont précisées dans l’arrêté préfectoral et l’avis d’enquête publique :

À l’issue de l’enquête publique, l’ensemble des contributions sera analysé par la commissaire enquêteur, qui remettra son rapport et ses conclusions motivées à l’Eurométropole de Strasbourg.

Dossier d’enquête publique :
Sommaire
Note de présentation
Évaluation environnementale
Extrait du rapport de présentation du PLU – Tome 4
Extrait des Orientations d’Aménagement et de Programmation thématiques du PLU – Tome 1
Extrait des Orientations d’Aménagement et de Programmation communales du PLU – Tome 2
Extrait du règlement écrit du PLU
Extrait du règlement graphique du PLU
Études environnementales
Note d'engagements du porteur de projet MackNeXT
Note de synthèse des actions de végétalisation mises en œuvre à Plobsheim
Avis des Autorités

Avis des Personnes Publiques Associées (PPA)

 

Registre numérique : projet MackNeXT

La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, sise 1 parc de l’Etoile 67000 Strasbourg, réalise une enquête publique préalable à la déclaration de projet MackNeXT à Plobsheim afin de recueillir les observations de la population. La personne répondante est informée que ses observations émises au sein du formulaire, à l’occasion de cette enquête, seront publiées sur le site strasbourg.eu.

Les destinataires de vos données sont le service Aménagement du territoire et Projets urbains, Direction de l’Urbanisme et des Territoires de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg, ainsi que la commission d’enquête, désignée par le Tribunal administratif de Strasbourg, en charge de la présente enquête. 

Le traitement de vos données repose sur une obligation légale telle que prévue par le décret n°2017-626 du 25 avril 2017 relatif aux procédures destinées à assurer l’information et la participation du public à l’élaboration de certaines décisions susceptibles d’avoir une incidence sur l’environnement et modifiant diverses dispositions relatives à l’évaluation environnementale de certains projets, plan et programmes. 

Les données seront conservées sur notre base active pendant toute la durée de l’enquête publique, puis pour le traitement et l’analyse réalisé par la commission d’enquête. À terme, son rapport et ses conclusions seront publiées pendant un an sur le site strasbourg.eu, à compter de leur réception par la collectivité. 

Conformément au Règlement (UE) 2016/679 du Parlement Européen et du Conseil du 27 avril 2016, règlement général sur la protection des données (RGPD) et à la Loi n°78-17 du 6 janvier 1978, loi informatique et libertés (LIL), modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de limitation des traitements, et de réclamation auprès de la CNIL. Vous pouvez exercer vos droits en vous adressant au Délégué à la Protection des Données (DPO) à l’adresse suivante : dpo@strasbourg.eu ou via le formulaire dédié.

Texte à identifier Rafraîchir le CAPTCHA

Observations

Le 20/04/2021 à 21:14


Crise covid aidant, nous allons vers une société où enfants et adultes sont dans l' obligation de passer de plus en plus de temps devant les écrans: école en distancielle, télé travail...c'est un pas de gagner vers le numérique et cela ne reviendra jamais comme avant.
mais la nature humaine, par une réaction saine, aspire dans ces temps libres, à faire le plein de nature, d'air pur, en presentielle avec la faune et la flore, le ciel et les elements!
c'est ainsi qu'il n'y a jamais eu autant de promeneurs sur les chemins de randonnées que ces derniers mois!
prendre 2,9 hectares de terre, qui plus est cultivé biologiquement, pour la bétonner et la rendre stérile et une aberration, notamment dans cette zone du ried, véritable réservoir naturel.
laissons la terre aux paysans. laissons la terre pour le vivant!
c'est lui qui nous nourrit , physiquement mais aussi moralement. qui fait que nous gardons notre joie de vivre et notre équilibre psychique.
pourquoi ne pas laisser le vivant là ou nous avons la chance qu'il existe encore et faire ses attractions 3d virtuelles, si toutefois elles répondent à un besoin, là où la nature n'est plus: en ville ou en bordure d’agglomération?

Le 20/04/2021 à 10:51


Le site visé par le projet est aujourd'hui un espace naturel et agricole. il s'implante sur un écosystème déjà très fortement bouleversé par l'urbanisation et les pratiques agricoles. il semble inopportun à plusieurs titres d'autoriser ce projet :
- artificialisation d'espaces aujourd'hui naturels et agricoles alors que les objectifs d’artificialisation au niveau national sont de zéro
- destruction d'un écosystème refuge pour la faune et la flore
- destruction d'espaces naturels de loisirs pour citadins dans un environnement déjà très urbanisé
- destruction de terres agricoles alors que la nécessaire relocalisation de la production agricole est mise en avant par la collectivité, et est un des enjeux pour la lutte contre le changement climatique
- création de nuisances (pollution, bruits...) pour la faune aux abords du projet et pour les riverains

Le 20/04/2021 à 01:05


Je suis opposé à ce projet qui aura pour principale conséquence la destruction définitive d'un espace naturel protégé. exceptionnel . les quelques emplois promis ne permettront jamais de compenser la perte définitive d'un tel milieu naturel.

Le 19/04/2021 à 20:34


Superbe projet ! il favorisera la création d’emplois là où d’autres secteurs en supprime !
plobsheim, future ville innovante ! c’est l’avenir !

à terme, les terres agricoles seront tout de même vendues (qui plus est à des promoteurs immobiliers, l’horreur !).
les jeunes n’ont malheureusement plus le courage de perpétuer le travail de leurs parents. à qui la faute ? les agriculteurs ne sont pas reconnus à leur juste valeur...

Le 19/04/2021 à 19:48


La dimension économique est entendable, elle ne l’est plus quand elle affecte une zone à préserver. le choix du site retenu n’est pas recevable sur le plan environnemental. il existe dans l’eurométropole des sites urbains où des solutions existent pour l’accueil de telles activités. il y a beaucoup de lieux exploitables sur la route de lingolsheim à geispolsheim (friche hoerbiger entre autres, beaucoup de locaux vides entre entzheim et geispolsheim...). d’autres existent probablement. de grâce, préservez le peu d'espaces non construits qui existent encore...