Précédent
Ajouter à mes favoris

Environnement et biodiversité dans les cimetières de Strasbourg

Grâce à une gestion plus naturelle des espaces, à la démarche Zéro pesticide et au tri des déchets dans les cimetières, une véritable mutation s'est opérée.

Le service funéraire s'est engagé dans une démarche Zéro pesticide.

Cet engagement pour plus de biodiversité en ville a permis une évolution des pratiques de gestion et d'aménagement des cimetières.

Les cimetières strasbourgeois proposent aux visiteurs une large ouverture sur la nature où faune et flore se réapproprient l'espace, grâce notamment aux techniques alternatives.

Par ailleurs le service funéraire encourage les usagers à utiliser les bons gestes pour l'entretien de leur concession par exemple en bannissant l'usage d'engrais et de pesticide, en utilisant le système du paillage pour limiter l'arrosage.

Le service des cimetières développe un partenariat avec les associations favorisant l'émergence d'une éco citoyenneté et l'engagement des concessionnaires et usagers des cimetières.

En 2014, une démarche expérimentale au cimetière St Gall a vu le jour, en partenariat avec l'association des Jardins de la Montagne Verte. Cette expérimentation encourage le tri sélectif et le recyclage des déchets. Entre avril à fin août 2014, plusieurs dizaines de tonnes de déchets ont été collectés :

  • 9 tonnes de végétaux, composés de plantes sans pots, de fleurs coupées, de déchets verts fins issus des tontes, fleurs fanées, feuilles mortes... et de déchets verts grossiers issus des tailles et élagages
  • 3,7 tonnes de terre et substrats
  • 15,3 tonnes de plastiques, composés de pots, jardinières, sous-coupes, film d'emballage, plastique d'emballage, sacs de terreau, certaines décorations...
  • 832 unités de tous types d'objets et de contenants tels que pots en terre cuite, vases de terre cuite, céramique, verre, objets en céramique et en métal.
  • Certains déchets restent cependant non recyclables dans la filière actuelle comme les gerbes, couronnes et fleurs, artificielles, polystyrène, mousse, objets en fibre, supports en béton ou autre amalgame.