Précédent
Ajouter à mes favoris

Extension de la ligne du tram E dans le quartier de la Robertsau

Tram E à la Robertsau, l’aménagement d’un « tram jardin ».

Enjeux et Objectifs

Le projet d'extension "Nord" de la ligne E du réseau de tramway va permettre la desserte du secteur de la Robertsau au cœur du quartier avec comme objectifs :

  • de relier plus facilement le quartier de la Robertsau au reste de l'agglomération grâce aux déférents modes de transports en commun ;
  • de proposer aux habitants du quartier de la Robertsau une alternative à la voiture particulière ;
  • d'améliorer la desserte du cœur de quartier et notamment des principaux équipements (hôpitaux, écoles, lieux de cultes…) ;
  • d'améliorer les facteurs environnementaux en agissant sur la qualité de vie, de l'air ;
  • de densifier le maillage du réseau cyclable sur l'ensemble du secteur et renforcer les liaisons interquartiers ou intercommunales.

Rappel historique

  • 2004 : prise en compte en février de la recommandation de la commission d'enquête pour les extensions 2006/2008, mise à l'étude un prolongement de la ligne "E" du tramway vers le centre du quartier de la Robertsau ;
  • 2007 : mise en service en août de la ligne E de la station "Baggersee" à la station "Wacken", prolongement en novembre jusqu'au terminus actuel "Robertsau Boecklin" ;
  • 2013 : concertation publique sur le projet d'extension du tram E au Nord de la Robertsau. Approbation du bilan de la concertation et choix du prolongement jusqu'à l'Escale par le Conseil de la Communauté Urbaine de Strasbourg ;
  • 2015 : Approbation en décembre par le Conseil de l'Eurométropole de Strasbourg de l'Avant-Projet de l'opération et engagement de la procédure d'enquête publique ;
  • 2016 : Enquête publique du 13 juin au 13 juillet, Déclaration d’Utilité Publique arrêtée par le préfet du Bas-Rhin le 13 décembre 2016 ;
  • 2017 : Les travaux préparatoires d'extension de la ligne de tram E ont commencé en août pour une durée totale du chantier de deux ans avec une mise en service prévue au deuxième semestre de 2019 ;
  • 2018 : en janvier, les premières soudures des rails.

 

Caractéristiques du projet

Chiffres clefs :

L'infrastructure de la ligne de tram E sera prolongée de 1,4 km, sur 3 stations à savoir, les stations "Jardiniers", "Mélanie" et "Robertsau/Escale".

Les services commerciaux de la ligne E seront prolongés de 1,6 km jusqu'à la station " Robertsau/Escale" au niveau du centre socio culturel de l'Escale.

Les principaux points forts du projet :

  • Une fréquence conservée à 7 minutes ;
  • 1,3 km de piste cyclable bidirectionnelle et voie piétonne nouvelles. Elles sont séparées, suivant la recommandation de la commission d’enquête ;
  • 280 arbres plantés ;
  • 1.4 km de plateforme engazonnée ;
  • 19,4 M euros HT d'investissement portés par l'Eurométropole, subventionnés à 40 % par l'Etat et la Région Grand Est, dont 16,3 M euros de travaux ;
  • 15 minutes entre " Robertsau/Escale" et "République" ;
  • 3 parkings créés ou réaménagés à proximité des stations dans le quartier. Au total une centaine de nouvelles places de stationnement seront nouvellement aménagées.

« Le tram Jardin » 

Les 1 400 m de nouveau réseau ne sont pas construits en longeant une voie routière préexistante comme cela est majoritairement le cas depuis 1994, mais sur une percée dans les fonds de jardins, prévue à cet effet depuis 1992 et plus avant encore. Une piste cyclable bidirectionnelle et une voie piétonne l’accompagnent le long de son tracé offrant ainsi des possibilités nouvelles de transit et de promenade du Nord au Sud de la Robertsau, réservées aux modes doux.

La plateforme tramway et ses abords seront quasiment complètement végétalisés.

Un réseau de bus plus lisible et efficace :

L'extension "Nord" de la ligne E de tram est l'occasion de renforcer l'intermodalité, entre les différentes composantes du réseau de transports en commun, mais également, d'une manière plus large, avec l'ensemble des modes de transports (vélos, piétons…).