Ajouter à mes favoris

Pôle Sud

Au cœur du quartier de la Meinau, Pôle Sud met la danse à deux pas de chez vous.

Désormais labellisé Centre de développement chorégraphique, ses nouvelles missions en font un lieu de ressource unique pour la danse en région, la culture chorégraphique et les scènes actuelles. 

Salle de spectacle avec bar et jardin mais aussi studios destinés à danse et à la musique, Pôle Sud est un espace de convivialité pour tous les publics. Il propose chaque saison une programmation de spectacles et deux festivals, Extradanse en avril et Extrapole en mai.  Il accueille des artistes de tous pays en résidence. 

Lieu artistique de proximité, il dispense des cours de musique et de danse. De nombreuses actions artistiques, rencontres et débats tissent d’autres liens avec les publics et accompagnent la rencontre entre création et pratiques artistiques, artistes, amateurs et spectateurs. 

Le
15.09
Ouverture de saison
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
C’est avec plaisir que nous vous invitons à l’ouverture de notre nouvelle saison 20/21 ! Au programme : – Présentation de la saison en images – Vestiges #2, #3 – Étienne Rochefort / Cie 1 des SiSérie de plusieurs pièces courtes et autonomes, Vestiges met en scène, dans chacune d’elles, la rencontre entre un danseur et un musicien. Une façon pour son chorégraphe, Étienne Rochefort de questionner la singularité de l’interprète et les processus d’écriture entre musique et mouvement.Dans Vestiges, toutes les couleurs du temps, les différentes qualités d’énergie, de rythmes, d’états, et autres matériaux de la danse sont explorés à travers une déclinaison de pièces courtes. Pour Étienne Rochefort, il s’agit d’une série de cartes d’identités dansées. Son objectif : se consacrer à la particularité de chaque interprète, à son propre mouvement. Pour cela, il a imaginé et proposé de petites formes légères où entrent en dialogue un musicien et un danseur. Vestiges est le résultat de cette recherche. Selon le chorégraphe : « Ces pièces peuvent être jouées séparément mais aussi exister ensemble dans un format plus long, selon une dramaturgie où les corps s’opposent et cherchent leurs limites. La musique en est le fil conducteur». Fluidité et mouvements coulés de Maxime Cozic auprès du vibraphoniste Nicolas Mathuriau dans Vestige #2 ; nouvel espace entre danse et performance dans Vestige #3 avec la danseuse de hip-hop Loraine Dambermont et le guitariste Jimmy Febvay. Ce programme qui réunit deux des pièces de cette série met en perspective certains enjeux de la démarche du chorégraphe. – Un moment convivial imaginé dans le respect des consignes sanitaires en vigueur.   Merci de bien vouloir confirmer votre présence : billetterie@pole-sud.frDans la limite des places disponibles
Le
16.09
Ouverture de saison
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
C’est avec plaisir que nous vous invitons à l’ouverture de notre nouvelle saison 20/21 ! Au programme : – Présentation de la saison en images – Vestiges #2, #3 – Étienne Rochefort / Cie 1 des SiSérie de plusieurs pièces courtes et autonomes, Vestiges met en scène, dans chacune d’elles, la rencontre entre un danseur et un musicien. Une façon pour son chorégraphe, Étienne Rochefort de questionner la singularité de l’interprète et les processus d’écriture entre musique et mouvement.Dans Vestiges, toutes les couleurs du temps, les différentes qualités d’énergie, de rythmes, d’états, et autres matériaux de la danse sont explorés à travers une déclinaison de pièces courtes. Pour Étienne Rochefort, il s’agit d’une série de cartes d’identités dansées. Son objectif : se consacrer à la particularité de chaque interprète, à son propre mouvement. Pour cela, il a imaginé et proposé de petites formes légères où entrent en dialogue un musicien et un danseur. Vestiges est le résultat de cette recherche. Selon le chorégraphe : « Ces pièces peuvent être jouées séparément mais aussi exister ensemble dans un format plus long, selon une dramaturgie où les corps s’opposent et cherchent leurs limites. La musique en est le fil conducteur». Fluidité et mouvements coulés de Maxime Cozic auprès du vibraphoniste Nicolas Mathuriau dans Vestige #2 ; nouvel espace entre danse et performance dans Vestige #3 avec la danseuse de hip-hop Loraine Dambermont et le guitariste Jimmy Febvay. Ce programme qui réunit deux des pièces de cette série met en perspective certains enjeux de la démarche du chorégraphe. – Un moment convivial imaginé dans le respect des consignes sanitaires en vigueur.   Merci de bien vouloir confirmer votre présence : billetterie@pole-sud.frDans la limite des places disponibles
Le
22.09
MORITURI (CRÉER EST UN COMBAT)
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
Entrée en scène conviviale et simple chanson pour un temps retrouvé. Pour entreprendre un autre voyage, à partir du corps, en relation aux images. Sculptée entre gestes, figures et discours, la danse de Vidal Bini s’engage dans un passionnant débat poétique qui interroge nos identités. Comme une histoire dans l’histoire, chez Vidal Bini, chaque création est un nouveau chantier où viennent s’inscrire de multiples pratiques, questionnements et récits, individuels ou collectifs. Après sa pièce de groupe Morituri ou les oies sauvages (2017), le chorégraphe s’est investi dans le solo qui lui fait suite, Morituri (créer est un combat). Revisitant les matériaux de sa précédente pièce, en particulier les figures historiques du corps glorieux, l’impact de leurs images à travers l’archive, les monuments aux morts, la statuaire ou la photographie, Vidal Bini suit une autre piste pour déployer son propos : mettre en friction le mouvement et les mots, convoquer d’autres images, figures et représentations, dont le chorégraphe fait événement en explorant leurs possibles. Une étrange et profonde poétique émane de ce parcours délicatement tramé par les émotions du réel. Dans Morituri (créer est un combat), états de corps, présence et gravité oscillent, varient, à l’image de notre actualité et de ses vertiges. Une façon pour le chorégraphe de creuser un sillon sensible dans la marche du temps. Défricher le sol fécond des mémoires en dépôt devient un geste qui interroge : comment se tissent nos identités ?
à partir du
22.09
Vidal Bini / KHZ - Morituri (créer est un combat)
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
Entrée en scène conviviale et simple chanson pour un temps retrouvé. Pour entreprendre un autre voyage, à partir du corps, en relation aux images. Sculptée entre gestes, figures et discours, la danse de Vidal Bini s’engage dans un passionnant débat poétique qui interroge nos identités.Comme une histoire dans l’histoire, chez Vidal Bini, chaque création est un nouveau chantier où viennent s’inscrire de multiples pratiques, questionnements et récits, individuels ou collectifs. Après sa pièce de groupe Morituri ou les oies sauvages (2017), le chorégraphe s’est investi dans le solo qui lui fait suite, Morituri (créer est un combat). Revisitant les matériaux de sa précédente pièce, en particulier les figures historiques du corps glorieux, l’impact de leurs images à travers l’archive, les monuments aux morts, la statuaire ou la photographie, Vidal Bini suit une autre piste pour déployer son propos : mettre en friction le mouvement et les mots, convoquer d’autres images, figures et représentations, dont le chorégraphe fait événement en explorant leurs possibles. Une étrange et profonde poétique émane de ce parcours délicatement tramé par les émotions du réel. Dans Morituri (créer est un combat), états de corps, présence et gravité oscillent, varient, à l’image de notre actualité et de ses vertiges. Une façon pour le chorégraphe de creuser un sillon sensible dans la marche du temps. Défricher le sol fécond des mémoires en dépôt devient un geste qui interroge : comment se tissent nos identités ?France / Solo / 2019Coproduction POLE-SUD, CDCNPlus d'infos : www.pole-sud.fr

Réservations : +33 (0)3 88 39 23 40

Les billets sont également en vente au 5e Lieu.

  • Tram A ou E - arrêt Emile Mathis
  • Bus 7 - arrêt Ile- de- France
  • Bus 27 - arrêt Franche- Comté
Mentions d’information
(Article L114-8 Code des relations entre le public et l’administration)

La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, 1 parc de l’étoile, 67076 Strasbourg Cedex, traitent vos données à caractére personnel collectées via ce formulaire de contact dans le but de répondre à votre demande.

Ce traitement est réalisé par l’envoi d’une réponse immédiate ou le transfert de votre demande vers le service de la collectivité concerné. Les données collectées dans le cadre de ce traitement sont de type "données d’identification" uniquement. Les destinataires des données sont les Directions et/ou les services de la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg concernés par la demande. Vos données sont stockées dans notre outil de création de formulaires et seront supprimées dans les trois mois suivant le traitement de votre demande. Les données sont également conservées dans notre systéme de messagerie interne pendant toute la durée de traitement de votre demande et sont supprimées immédiatement aprés qu’une réponse vous ait été envoyée.

Conformément au Réglement (UE) 2016/679 du Parlement Européen et du Conseil du 27 avril 2016, réglement général sur la protection des données (RGPD) et à la Loi n°78-17 du 6 janvier 1978, loi informatique et libertés (LIL), modifiée, vous avez un droit d’accés, de rectification, d’effacement, d’opposition, de limitation du traitement et de portabilité des données que vous pouvez exercer en vous adressant à la Délégation à la Protection des Données, Ville et Eurométropole de Strasbourg, 1 parc de l’étoile, 67076 Strasbourg Cedex ou par courriel à dpo@strasbourg.eu ou via le formulaire dédié.

Si vous estimez, aprés nous avoir contactés, que vos droits "Informatique et Libertés" ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL).

Coordonnées

1 rue de Bourgogne
67100 Strasbourg

Téléphone : +33 (0)3 88 39 23 40

Voir le site