Ajouter à mes favoris

Pôle Sud

Au cœur du quartier de la Meinau, Pôle Sud met la danse à deux pas de chez vous.

Désormais labellisé Centre de développement chorégraphique, ses nouvelles missions en font un lieu de ressource unique pour la danse en région, la culture chorégraphique et les scènes actuelles. 

Salle de spectacle avec bar et jardin mais aussi studios destinés à danse et à la musique, Pôle Sud est un espace de convivialité pour tous les publics. Il propose chaque saison une programmation de spectacles et deux festivals, Extradanse en avril et Extrapole en mai.  Il accueille des artistes de tous pays en résidence. 

Lieu artistique de proximité, il dispense des cours de musique et de danse. De nombreuses actions artistiques, rencontres et débats tissent d’autres liens avec les publics et accompagnent la rencontre entre création et pratiques artistiques, artistes, amateurs et spectateurs. 

Le
03.03
Oum (titre provisoire) - Fouad Boussouf / Cie Massala
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
Originaire du Maroc, Fouad Boussouf a été bercé par la musique arabe. Devenu chorégraphe, il y puise une inspiration mêlée de souvenirs. OUM, hommage à la célèbre cantatrice Oum Kalthoum, officie entre images de films et danse hip-hop, entrelaçant mémoire collective et actualité. Dès ses débuts, Fouad Boussouf interroge sa double culture, marocaine et française, tant du côté de la musique que de la danse. A la virtuosité du hip-hop, avec ses figures, ses défis, il mêle d’autres apports issus des rites d’Afrique du Nord, des rythmes et des états de corps proches de la transe. Le souffle, le plaisir du mouvement continu, la recherche d’une énergie collective qui réunit danseurs et spectateurs, sont présents dans chacune de ses créations, faisant de son écriture une quête perpétuelle d’équilibre entre deux mondes. Après Transe (2013) et Näss (les gens) – pièce accueillie par POLE-SUD la saison dernière – Fouad Boussouf présente sa récente création, OUM, qui vient clore sa trilogie consacrée au Maghreb et au monde arabe. Percussions au sol, sauts, rebonds et vibrations entre les interprètes font surgir une danse contrastée, en dialogue avec la voix de l’une des divas de la musique arabe, Oum Kalthoum. Une émotion teintée de nostalgie traverse l’écriture du chorégraphe, à l’image de son propos : « je souhaitais faire revivre une période où danse, musique, chansons d’amour et poésie faisaient partie du paysage culturel des grandes capitales arabes. »
Le
04.03
Oum (titre provisoire) - Fouad Boussouf / Cie Massala
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
Originaire du Maroc, Fouad Boussouf a été bercé par la musique arabe. Devenu chorégraphe, il y puise une inspiration mêlée de souvenirs. OUM, hommage à la célèbre cantatrice Oum Kalthoum, officie entre images de films et danse hip-hop, entrelaçant mémoire collective et actualité. Dès ses débuts, Fouad Boussouf interroge sa double culture, marocaine et française, tant du côté de la musique que de la danse. A la virtuosité du hip-hop, avec ses figures, ses défis, il mêle d’autres apports issus des rites d’Afrique du Nord, des rythmes et des états de corps proches de la transe. Le souffle, le plaisir du mouvement continu, la recherche d’une énergie collective qui réunit danseurs et spectateurs, sont présents dans chacune de ses créations, faisant de son écriture une quête perpétuelle d’équilibre entre deux mondes. Après Transe (2013) et Näss (les gens) – pièce accueillie par POLE-SUD la saison dernière – Fouad Boussouf présente sa récente création, OUM, qui vient clore sa trilogie consacrée au Maghreb et au monde arabe. Percussions au sol, sauts, rebonds et vibrations entre les interprètes font surgir une danse contrastée, en dialogue avec la voix de l’une des divas de la musique arabe, Oum Kalthoum. Une émotion teintée de nostalgie traverse l’écriture du chorégraphe, à l’image de son propos : « je souhaitais faire revivre une période où danse, musique, chansons d’amour et poésie faisaient partie du paysage culturel des grandes capitales arabes. »
Le
10.03
À vue - Brigitte Seth and Roser Montlló Guberna
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
France, Espagne / Trio / 75' Bien connues du public de POLE-SUD, Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna conjuguent avec jubilation danse, théâtre et musique. Dans leur récente création A vue, les deux artistes ont conçu un épatant jeu de piste autour des identités. Une façon de brouiller les genres qui fait place à l’altérité. Au théâtre, que signifie percevoir l’autre en réel ? Observer, peut-être, des personnages qui changent à vue d’œil, dans l’espace de représentation mais aussi en dehors. Métamorphose des corps qui ouvre d’autres possibles autour d’un scénario basé sur l’état de passage, la transformation. Car il s’agit ici de bouleverser les perceptions visuelles, physiques, et même celles du sens. Sur scène, trois interprètes, un homme et deux femmes, le premier déguisé en femme, les secondes en hommes, tous trois en quête d’être...un autre. Ils ne racontent pas d’histoires mais entrent en dialogue. Le texte oscille entre interrogatoire et confession. Dérèglement, révélation, invention, le burlesque n’est pas loin pour questionner ces façons d’être, ailleurs que dans la norme. Où l’on retrouve les grands thèmes de Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna, qui se sont fait une spécialité de ces étranges troubles d’identités. Depuis leur duo El como quieres et jusqu’à leurs spectacles de groupe comme Esmérate ! (Fais de ton mieux), elles examinent l’humain avec humour, sous toutes ses coutures, de son intransigeance à sa vulnérabilité, de son aliénation à sa liberté d’être et d’envisager l’autre.   Distribution    Mise en scène et chorégraphie : Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth Texte : Jean-Luc A. d’Asciano Assistante à la mise en scène : Jessica Fouché Scénographie : Emmanuelle Bischoff Lumière : Guillaume Tesson Musique et vidéo : Hugues Laniesse Perruques : Sylvain Dufour Costumes : Sylvette Dequest Interprètes : Sylvain Dufour, Roser Montlló Guberna, Brigitte Seth Administration et production : Véronique Felenbok et Marion Arteil Diffusion : Carol Ghionda Presse : Olivier Saksik Création 2018 au CCN de Tours Coproduction : la Cie Toujours après Minuit - le CCN de Tours (direction Thomas Lebrun) - les Subsistances à Lyon - le Théâtre Gérard Philipe de Champigny. Résidence de création à l’Usine Hollander/Cie la Rumeur à Choisy-le-Roi Avec l’aide à la création de l’ADAMI. La compagnie Toujours après Minuit reçoit le soutien du Ministère de la Culture - DRAC Île-de-France, de la Région Île-de-France et du Conseil Départemental du Val-de-Marne
Le
17.03
Ora (Orée) - Vania Vaneau / Cie Arrangement Provisoire
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
France, Brésil / Trio / 70' Coproduction POLE-SUD, CDCN Présenté avec le TJP, CDN Strasbourg - Grand Est, dans le cadre des Giboulées - Biennale internationale Corps-Objet-Image Entrer dans le paysage, telle pourrait être l’invitation de Vania Vaneau. Dans sa nouvelle pièce ORA (Orée), la chorégraphe s’intéresse au seuil, à la lisière des choses. Une recherche physique et plastique qui porte sur la notion de passage pour fabriquer des fictions éphémères entre corps et matières. Marcher, porter, investir le temps, se placer, déposer. Dans ORA (Orée), les corps se déplacent, manient et manipulent. Figures et matières, masques et objets font évoluer leurs gestes comme leurs postures à la façon parfois d’un mystérieux rituel. Peu à peu, les interprètes s’approprient l’espace, le transforment. D’étranges paysages se créent entre ombres et lumières. Lentement ou soudainement l’espace et les corps se tendent, éclatent ou se défont pour à nouveau renaître, encore différents. Vania Vaneau a construit cette pièce comme une traversée du noir à la lumière en passant par les couleurs. Elle joue avec la superposition d’une palette d’images et la simultanéité d’états de corps hétéroclites qui coexistent comme dans le rêve. Dans ce trio, la jeune artiste poursuit ses explorations chorégraphiques entre activité et passivité, présence et absence, entre le naturel et l’artificiel, le rêve et la machine. Après Blanc et Ornement, sa troisième création interroge la relation au corps en lien avec son environnement sous différentes formes, notamment dans son rapport aux matières. aux outils du théâtre, à la narration.
Le
18.03
Ora (Orée) - Vania Vaneau / Cie Arrangement Provisoire
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
France, Brésil / Trio / 70' Coproduction POLE-SUD, CDCN Présenté avec le TJP, CDN Strasbourg - Grand Est, dans le cadre des Giboulées - Biennale internationale Corps-Objet-Image Entrer dans le paysage, telle pourrait être l’invitation de Vania Vaneau. Dans sa nouvelle pièce ORA (Orée), la chorégraphe s’intéresse au seuil, à la lisière des choses. Une recherche physique et plastique qui porte sur la notion de passage pour fabriquer des fictions éphémères entre corps et matières. Marcher, porter, investir le temps, se placer, déposer. Dans ORA (Orée), les corps se déplacent, manient et manipulent. Figures et matières, masques et objets font évoluer leurs gestes comme leurs postures à la façon parfois d’un mystérieux rituel. Peu à peu, les interprètes s’approprient l’espace, le transforment. D’étranges paysages se créent entre ombres et lumières. Lentement ou soudainement l’espace et les corps se tendent, éclatent ou se défont pour à nouveau renaître, encore différents. Vania Vaneau a construit cette pièce comme une traversée du noir à la lumière en passant par les couleurs. Elle joue avec la superposition d’une palette d’images et la simultanéité d’états de corps hétéroclites qui coexistent comme dans le rêve. Dans ce trio, la jeune artiste poursuit ses explorations chorégraphiques entre activité et passivité, présence et absence, entre le naturel et l’artificiel, le rêve et la machine. Après Blanc et Ornement, sa troisième création interroge la relation au corps en lien avec son environnement sous différentes formes, notamment dans son rapport aux matières. aux outils du théâtre, à la narration.  

Réservations : +33 (0)3 88 39 23 40

Les billets sont également en vente à la Boutique Culture.

  • Tram A ou E - arrêt Emile Mathis
  • Bus 7 - arrêt Ile- de- France
  • Bus 27 - arrêt Franche- Comté
Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre aux messages transmis par ce formulaire. Le destinataire des données est le service de la Ville et l'Eurométropole de Strasbourg concerné par la demande. Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à la Ville et l'Eurométropole de Strasbourg via le formulaire dédié. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Coordonnées

1 rue de Bourgogne
67100 Strasbourg

Téléphone : +33 (0)3 88 39 23 40

Voir le site