Ajouter à mes favoris

Pôle Sud

Au cœur du quartier de la Meinau, Pôle Sud met la danse à deux pas de chez vous.

Désormais labellisé Centre de développement chorégraphique, ses nouvelles missions en font un lieu de ressource unique pour la danse en région, la culture chorégraphique et les scènes actuelles. 

Salle de spectacle avec bar et jardin mais aussi studios destinés à danse et à la musique, Pôle Sud est un espace de convivialité pour tous les publics. Il propose chaque saison une programmation de spectacles et deux festivals, Extradanse en avril et Extrapole en mai.  Il accueille des artistes de tous pays en résidence. 

Lieu artistique de proximité, il dispense des cours de musique et de danse. De nombreuses actions artistiques, rencontres et débats tissent d’autres liens avec les publics et accompagnent la rencontre entre création et pratiques artistiques, artistes, amateurs et spectateurs. 

à partir du
02.10
The Sea Within - Lisbeth Gruwez / Voetvolk
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
Belgique / 10 interprètes / 70' Ce spectacle fait partie de l'Abonnement Parcours Danse   Paysage, corps féminins, rythmes et méditation. Lisbeth Gruwez relâche la tension émanant de ses précédentes créations. Au tempérament éruptif de sa danse, elle propose un autre chemin. Tout aussi vive et intense, cette nouvelle pièce chorale et magnétique invite à relier chaque geste en un mouvement libérateur. Après trois pièces consacrées au corps extatique, Lisbeth Gruwez change de cap et s’absente du plateau. Son nouveau défi : chorégraphier pour un groupe d’interprètes féminines. Selon l’artiste flamande – déjà accueillie à POLE-SUD avec plusieurs créations : It’s going to get worse and worse and worse, my friend, Lisbeth Gruwez danse Dylan, We’re pretty fuckin’ far from okay – The Sea Within est un nouveau rituel conduit par une communauté de femmes, « aussi sensuelles et fortes que la fleur de lotus qui symbolise l’union ». Ainsi la danse opère un retour vers les dimensions multiples de la nature avec ses cycles, ses éléments, ses mondes organiques et leurs mouvements. Synthétiseurs minimalistes et jeu musical pimenté contribuent à la création de cet univers qui touche les sens et fascine. Souffle, méditation, peut-on aussi danser l’instant ? C’est ce que proposent Lisbeth Gruwez et ses complices, invitant le public à flotter avec eux, entre puissance et vulnérabilité, au gré de nouvelles émotions.
Le
03.10
Hamid Ben Mahi / Cie Hors Série Yellel
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
POLE-SUD, lieu de vie, d’accueil, de fabrique et d’éducation artistique, déploie ses activités dans de multiples dimensions. Parmi celles-ci, les accueils studio. Ces résidences artistiques se renouvellent chaque saison. Elles contribuent au développement de la création et de la culture chorégraphique tout en stimulant la vie du lieu. Une douzaine d’équipes de la scène chorégraphique locale et internationale en bénéficie chaque saison durant une à deux semaines. Les artistes peuvent ainsi se consacrer à la recherche et à la création dans l’espace du studio qui est mis à leur disposition. Ces étapes de travail sont ponctuées par des rendez-vous, les Travaux Publics, favorisant la rencontre entre le spectacle et les publics sous des formes variées et conviviales. Ils sont aussi l’occasion de soirées « deux en un », offrant à tous, la possibilité de découvrir deux démarches artistiques différentes, à 19:00 en studio, un processus de travail en cours et des échanges avec les artistes, à 20:30 le spectacle en salle d’une autre compagnie.   Yellel, c’est le nom du village de naissance de son père, en Algérie. Hamid Ben Mahi s’en empare pour créer une pièce de groupe entre esprit hip-hop et musiques traditionnelles. Ce spectacle entre deux rives est porté par la danse fluide et lumineuse du chorégraphe. Mémoires familiales ou de danse, les histoires de vie, de gestes et de mouvements sont au cœur de la démarche d’Hamid Ben Mahi qui porte sur les questions de l’identité.
à partir du
08.10
Cria
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
Chorégraphe engagée, Alice Ripoll travaille depuis de nombreuses années avec des danseurs issus des favelas brésiliennes. Auprès des interprètes virtuoses de Suave, le groupe qu’elle a fondé, elle a imaginé CRIA, une pièce éclatante qui célèbre le désir et la vie « malgré tout ». En portugais, le mot « cria » a deux significations essentielles : « jeune créature » (animale ou humaine) et « création ». Au Brésil, en argot, il désigne aussi la favela d’où l’on vient. Dans cette pièce, Alice Ripoll relie ces sens multiples et convoque toutes les interprétations, sociales, vitales et affectives, que ce mot suscite. Elle en fait un ensemble rythmique qui célèbre la force et la sensualité des corps. Les danses de CRIA s’inspirent de la « dancinha » née à Rio, littéralement « petite danse » qui dérive elle-même du « passinho » (petit pas) mixant les influences traditionnelles du Brésil, comme la samba et la capoeira, avec des mouvements de break dance et de hip-hop. La chorégraphie d’Alice Ripoll alterne passages musicaux où les danseurs débordent d'une énergie frénétique et accalmie, avec des temps, des accents plus silencieux, intériorisés. Ces écarts font naître d’étranges sensations, comme si derrière l’humour et la fête, les corps gorgés d'érotisme et de vitalité cachaient d’autres réalités, plus mélancoliques et solitaires. Des espaces où les corps s'isolent, se rapprochent par moments, se heurtent et s'effondrent parfois, conjuguant à la fois la naissance et la mort.
Le
09.10
Giuseppe Chico and Barbara Matijevic Screenagers
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
POLE-SUD, lieu de vie, d’accueil, de fabrique et d’éducation artistique, déploie ses activités dans de multiples dimensions. Parmi celles-ci, les accueils studio. Ces résidences artistiques se renouvellent chaque saison. Elles contribuent au développement de la création et de la culture chorégraphique tout en stimulant la vie du lieu. Une douzaine d’équipes de la scène chorégraphique locale et internationale en bénéficie chaque saison durant une à deux semaines. Les artistes peuvent ainsi se consacrer à la recherche et à la création dans l’espace du studio qui est mis à leur disposition. Ces étapes de travail sont ponctuées par des rendez-vous, les Travaux Publics, favorisant la rencontre entre le spectacle et les publics sous des formes variées et conviviales. Ils sont aussi l’occasion de soirées « deux en un », offrant à tous, la possibilité de découvrir deux démarches artistiques différentes, à 19:00 en studio, un processus de travail en cours et des échanges avec les artistes, à 20:30 le spectacle en salle d’une autre compagnie.   Accueillis la saison dernière avec Forecasting, Giuseppe Chico & Barbara Matijevic font halte à POLE-SUD, le temps d’une résidence pour préparer leur prochaine pièce Screenagers. Ils y poursuivent leurs recherches : identifier les effets que YouTube peut avoir sur l’imaginaire des gens et sur leur vie quotidienne. Une façon pour eux d’inventer de nouvelles formes de récits ludiques entre corps et image.
Le
17.03
Ora (Orée)
Pôle Sud - 1 rue de Bourgogne - 67100 Strasbourg
VANIA VANEAUARRANGEMENT PROVISOIRE FRANCEPRÉSENTÉ AVEC POLE SUD - CDCN ORA (Orée) est un seuil entre différents lieux et temporalités. Une recherche de l’espace dans les interstices de l’activité et la passivité, la présence et l’absence, l’humain et le non-humain, le naturel et l’artificiel, l’ombre et la lumière. Une montagne noire de papier froissé, un nuage de grillage ou encore un triangle sont extraits des bords et déposés sur le plateau. Dans une chorégraphie de l’accumulation, de l’agencement et de la disparition, les trois interprètes s’engagent dans des allers-retours plateau-coulisses. Ils déplient, accompagnent, mobilisent et font apparaître objets, tissus et autres formes. Les fictions éphémères de Vania Vaneau naissent d’une exploration chorégraphique du rapport du corps à des matières “actives”, agissant comme filtres, échos ou passages. Le trio d’interprètes modèle des paysages et nourrit des imaginaires en perpétuelle transformation dans une traversée du noir à la couleur. La chorégraphe joue avec la superposition et la simultanéité d’une palette d’images et d’états de corps, qu’elle fait étrangement coexister comme dans un rêve. Une multiplicité de présences, ombres et reflets trouble la façon dont le corps se lie et se relie à son environnement. Vania Vaneau se forme à la danse dans son Brésil natal avant d’intégrer l’école P.A.R.T.S à Bruxelles et de suivre une formation de Body Mind Centering. En tant qu’interprète, elle participe aux créations de Wim Vandekeybus, Maguy Marin, Jordi Galí, Yoann Bourgeois ou Christian Rizzo. Elle partage avec Jordi Galí la direction artistique de la compagnie Arrangement Provisoire. Ils sont artistes associés au Pacifique Centre de développement chorégraphique national de Grenoble et artistes associés à ICI – Centre chorégraphique national de Montpellier. Elle a présenté au TJP le solo Blanc, accompagnée du guitariste Simon Dijoud (pièce récompensée par le prix Beaumarchais-SACD – Festival Incandescences 2015).

Réservations : +33 (0)3 88 39 23 40

Les billets sont également en vente à la Boutique Culture.

  • Tram A ou E - arrêt Emile Mathis
  • Bus 7 - arrêt Ile- de- France
  • Bus 27 - arrêt Franche- Comté
Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre aux messages transmis par ce formulaire. Le destinataire des données est le service de la Ville et l'Eurométropole de Strasbourg concerné par la demande. Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à la Ville et l'Eurométropole de Strasbourg via le formulaire dédié. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Coordonnées

1 rue de Bourgogne
67100 Strasbourg

Téléphone : +33 (0)3 88 39 23 40

Voir le site