Ajouter à mes favoris

Le Mikvé

Un bain rituel juif découvert à Strasbourg

C’est en 1984, lors de la réhabilitation d’un pâté de maisons au numéro 20 de la rue des Charpentiers, près de la cathédrale, qu’ont été découverts les restes d’un mikvé (bain rituel), dernier témoin de l’intense vie du judaïsme dans le Strasbourg médiéval. Présents en Alsace dès l’Antiquité, les juifs ont été chassés de Strasbourg lors du pogrom de 1349 et ont vu leurs lieux de culte fermés ou détruits.

De ce bain utilisé pour la purification rituelle des femmes et de certains hommes pieux, il reste une petite cave presque carrée de 9 m² environ, avec au centre un bassin pouvant contenir jusqu’à 500 litres d’eau provenant directement de la nappe phréatique, à laquelle on rajoutait de l’eau chaude. Les murs présentent des niches pouvant accueillir des chandelles, et un petit local attenant servait de vestiaire.

Un vestige de la vie juive médiévale de Strasbourg

La communauté juive médiévale vivait dans un périmètre formé aujourd’hui par la rue des Juifs et la rue des Charpentiers. Ce n’était en rien un ghetto : des bourgeois y habitaient aussi et l’Église y possédait des immeubles. La synagogue était située au niveau du numéro 30 de l’actuelle rue des Juifs, et au numéro 17 de la même rue, la boulangerie. Au numéro 22 de la rue des Charpentiers, on trouvait la boucherie ; au numéro 20, le mikvé, probablement bâti entre 1200 et 1260.

Des campagnes de fouilles archéologiques ont permis de mettre au jour d’autres vestiges de la vie juive médiévale de Strasbourg, notamment des stèles provenant de l’ancien cimetière (XIIe-XIVe siècle).

  • Tram A ou D - arrêt Langstross-Grand’Rue
  • Tram B, C ou  F - arrêt Broglie
  • Mikvé
  • Mikvé
Test de titre
Test description

Coordonnées

20 rue des Charpentiers
67000 Strasbourg