Précédent
Ajouter à mes favoris

Le monoxyde de carbone : attention danger

Le monoxyde de carbone est un gaz hautement toxique. Inodore, incolore et non irritant, il vous est impossible de le déceler.

Qu'est-ce-que le monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone est un gaz hautement toxique qui résulte de la combustion incomplète du bois, du charbon, de l'éthanol, du fioul ou du gaz, etc.

Tout appareil de chauffage ou de production d'eau chaude utilisant un combustible est susceptible d'en produire.

Ce gaz inodore, incolore et non irritant est parfaitement indétectable.

En France, le monoxyde de carbone demeure une cause de mortalité et d'hospitalisation importante. En effet, 1 041 épisodes d'intoxication au monoxyde de carbone impliquant 3 540 personnes ont eu lieu en France sur la période de chauffe 2016/2017. L'intoxication par le monoxyde de carbone constitue la première cause de mortalité accidentelle par gaz toxique en France. Depuis janvier 2017, 7 décès ont été recensés dans la région Grand Est. Le département du Bas-Rhin présente le nombre d'épisodes oxycarbonés le plus élevé de la région Grand Est, qui est elle-même le territoire le plus affecté par ces événements après l'Ile de France.

L'intoxication au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone agit comme un gaz asphyxiant. Il se substitue à l'air et prive progressivement nos cellules d'oxygène. La gravité de l'intoxication dépend de la durée d'exposition et de la teneur de l'atmosphère en monoxyde de carbone.

L'intoxication peut être chronique ou aiguë :

  • l'intoxication chronique provoque des troubles tels que maux de tête, nausées ou encore vertiges
  • l'intoxication aiguë entraîne faiblesses musculaires, pertes de connaissance, coma voire décès.

Les causes de l'intoxication au monoxyde de carbone

Un mauvais fonctionnement ou un entretien insuffisant des appareils de chauffage et de production d'eau chaude utilisant un combustible peut entraîner un accident oxycarboné. De manière générale, c'est le concours de plusieurs facteurs qui contribue à la production du monoxyde de carbone.

Les principaux facteurs sont :

  • des défauts d'installation sur les équipements
  • une aération insuffisante des locaux habités voire l'obstruction des dispositifs de ventilation
  • un mauvais entretien ou l'absence d'entretien des installations
  • l'obstruction d'un conduit de fumée
  • des chauffages d'appoint utilisés comme chauffage principal.

Comment prévenir les risques ?

  • Confiez l'installation et l'entretien de vos appareils de chauffage ou de production d'eau chaude à des professionnels qualifiés.
  • Faites vérifier et ramoner régulièrement vos conduits de fumées par des ramoneurs.
  • Assurez une arrivée d'air frais permanent dans vos locaux d'habitation.
  • Ne faites pas fonctionner d'appareil non réglementaire.
  • Utilisez vos appareils mobiles de chauffage d'appoint par intermittence, en aérant régulièrement vos locaux.
  • N'installez pas de hotte à extraction mécanique raccordée ou de dispositif d'extraction sur un conduit de fumées, c'est interdit.
  • Vérifiez avec un professionnel qualifié de la fumisterie la disponibilité et la capacité du conduit de fumée à évacuer les gaz de combustion en cas de raccordement d'un appareil à combustion sur ce conduit.

Que faire en cas d'accident ?

  • Aérez au plus vite les lieux et arrêtez tout appareil à combustible.
  • Si une personne est intoxiquée, évacuez-la en dehors de la zone contaminée.
  • Prévenez immédiatement les pompiers (18), le SAMU (15) ou les urgences (112)

En cas de doute, vous pouvez contacter :

  • Réseau Gaz de Strasbourg, tél.+33 (0)3 88 75 20 75 ou Pompiers, tél. 18
  • Si vous résidez à Strasbourg : Service santé environnementale (voir le bloc "Contacts")
  • Si vous résidez sur l'Eurométropole, hors Strasbourg : Agence régionale de santé Alsace, tél. +33 (0)3 88 76 79 86.
168
intoxications
27
intoxications graves
Source : Ville et Eurométropole de Strasbourg

Contact

Service hygiène et santé environnementale

Tél. +33 (0)3 68 98 50 00 poste 81506 ou poste 81507

Contactez-nous