Ajouter à mes favoris

Plan canicule

Chaque année, les services de la ville mettent en place un dispositif de prévention des risques liés à la chaleur durant la période de la veille saisonnière canicule, du 1er juin au 15 septembre.

Depuis 2003, la Ville de Strasbourg se mobilise en faveur de ses aînés en prenant des mesures visant à mieux prévenir les risques liés à la chaleur. Elles résultent d'une démarche partenariale engagée au lendemain de la canicule de 2003.

Quelques conseils simples à suivre :

  • boire fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif,
  • se rafraîchir et se mouiller le corps plusieurs fois par jour,
  • manger en quantité suffisante et ne pas boire de l’alcool,
  • éviter de sortir aux heures les plus chaudes et si possible rester dans un lieu frais,
  • fermer les volets en journée et ouvrez les la nuit quand il fait plus frais,
  • penser à donner de vos nouvelles à vos proches,
  • répondre au téléphone quand la mairie vous appelle pour savoir si vous allez bien (si vous êtes inscrit sur le registre nominatif canicule de la commune)
  • oser demander de l’aide, dès que c’est nécessaire.
 
Dépliant Plan Canicule

PDF - 237KB

Télécharger  

La mise en place d'un dispositif interne de "Prévention des risques liés à la chaleur"

Il s'agit de la mise en place d'une cellule de veille communale composée des services directement concernés. Ladite cellule précise les modalités d'organisation des services en cas de canicule au regard des quatre niveaux d'alerte. Le premier niveau est déclenché automatiquement le 1er juin ; les deux suivants sont activés par le Préfet au regard principalement des prévisions météorologiques, mais le maire peut prendre l’initiative de déclencher le niveau 2 pour sa commune ; l’alerte canicule est déclenché pour le département par le préfet si les seuils d'alerte sont atteints durant trois jours d’affilée, 19°C la nuit et 34°C le jour.

Mobilisation des réseaux

De nombreux acteurs (aides à domicile, soins infirmiers à domicile, etc.) jouent un rôle de veille sociale en lien avec tous les réseaux de partenaires. Les professionnels proches des seniors peuvent aussi les orienter vers des lieux rafraîchis. Environ une centaine de sites ont été recensés, il s'agit principalement de Maisons de retraite, d’EHPAD, de commerces, bibliothèques et médiathèques municipales, musées…

 
Lieux rafraîchis - Centre

PDF - 8.7MB

Télécharger  
 
Lieux rafraîchis - Neuhof

PDF - 4.7MB

Télécharger  
 
Lieux rafraîchis - Gare / Kléber

PDF - 6.2MB

Télécharger  
 
Lieux rafraîchis - Bourse / Kruteneau / Esplanade

PDF - 7.2MB

Télécharger  
 
Lieux rafraîchis - Conseil des XV

PDF - 8.5MB

Télécharger  
 
Lieux rafraîchis - Robertsau / Wacken

PDF - 9.5MB

Télécharger  
 
Lieux rafraîchis - Cronenbourg / Hautepierre / Poteries / Hohberg

PDF - 8.7MB

Télécharger  
 
Lieux rafraîchis - Meinau

PDF - 6.5MB

Télécharger  
 
Lieux rafraîchis - Neudorf / Musau / Port du Rhin

PDF - 4.8MB

Télécharger  
 
Lieux rafraîchis - Koenigshoffen / Montagne Verte / Elsau

PDF - 7.6MB

Télécharger  

Campagne d'information pour un geste préventif

Cette campagne d'information permet de sensibiliser davantage les personnes âgées, mais aussi leur entourage afin de susciter les bons réflexes à adopter en cas de forte chaleur, de façon simple, accessible et attractive : hydrater son visage ou son corps avec de l'eau, boire régulièrement, éviter de sortir en pleine journée…

La diffusion de cette campagne se fait à travers des documents d'information disponibles dans divers lieux tels que les cabinets de médecin, les établissements d'hébergement pour personnes âgées, les Maisons des Aînés, les centres médico-sociaux dans les quartiers, les paroisses, les associations ou encore dans les services d'aide à domicile.

Application du décret N°2004-926 du 1er septembre 2004

Le décret N°2004-926 du 1er septembre 2004 fixe les modalités de recueil, de transmission et d'utilisation des données nominatives relatives aux personnes âgées et aux personnes handicapées bénéficiaires du plan d'alerte et d'urgence départemental en cas de risques exceptionnels.

Les publics visés sont les personnes de 65 ans et plus, les personnes de 60 ans et plus inaptes au travail et les personnes handicapées de 18 ans et plus. Les informations qui figurent dans le registre canicule sont réactualisées chaque année au mois de mars et juin. A ce jour, environ 1 200 personnes sont inscrites au registre.

Les professionnels de la santé seront sensibilisés à cette opération par le biais de l'Union régionale des médecins libéraux d'Alsace et d'une campagne sur Internet (Interface réseau professionnels de santé). Les médecins pourront ainsi remplir le formulaire avec leurs patients tout en leur expliquant au préalable la démarche. Le formulaire sera également transmis aux différents réseaux qui joueront un rôle de veille et de relais dans les quartiers.

Les questionnaires seront retournés au Service du Soutien à l'autonomie qui procédera à la saisie des informations (nom, prénom, âge, adresse, numéro de téléphone, services d'aide ou de soin, coordonnées d'un proche).

Les résultats du questionnaire, consignés dans un registre, seront ensuite remis au Préfet du Bas-Rhin et intégrés dans le plan d'alerte et d'urgence départemental.

Le formulaire sera disponible dans toutes les mairies de quartier, les Maisons des Aînés ou sur simple appel téléphonique au +33 (0)3 68 98 51 15 Ligne Info seniors et handicap.

 
Formulaire d'inscription Plan Canicule

PDF - 491KB

Télécharger  

Mise en place d'une cellule de veille active

Depuis 2009, La Ville de Strasbourg a décidé de compléter son dispositif en proposant une veille sociale active.

Pour rompre leur isolement, les personnes inscrites peuvent recevoir à domicile durant la période estivale la visite d'agents "Canicule" - encadrés par le Service Soutien à l'autonomie de la Ville de Strasbourg - dès lors qu'elles en ont exprimé le souhait. L’an passé, ce sont 161 visites qui ont été réalisées.

Dans le cadre de la lutte contre l’isolement des personnes âgées, les équipes de visiteurs à domicile de l’Abrapa soutenues par la Ville proposent des visites tout au long de l’année aux personnes les plus vulnérables. D’autres associations sont également engagées dans la même action, les Petits frères des pauvres, des équipes paroissiales, des clubs seniors.

À ce dispositif de prévention sont associées des actions spécifiques complémentaires en direction de la petite enfance, du public en situation de handicap et des sans-abri.

Pendant la veille sociale active, les professionnels des structures de la petite enfance sont particulièrement attentifs aux bons gestes et à la conduite à tenir en cas de forte chaleur. Ils prendront toutes les mesures nécessaires en cas de déclenchement du plan.

Les principales associations en lien avec des personnes en situation de handicap jouent également pleinement leur rôle de veille et de relais tout au long de l'été.

Concernant les différentes structures gérées par le CCAS de la Ville de Strasbourg en direction des sans-abri, les agents participent à la sensibilisation et à l'information des usagers sur les risques liés à la chaleur. En cas de déclenchement du plan canicule, les agents du CCAS distribueront de l'eau et des casquettes dans les structures, l'équipe de rue se déplacera auprès des personnes sans-abri et l'accueil de jour du CCAS sera exceptionnellement ouvert tous les jours de la semaine, week-end compris.

Des fontaines à eau installées en complément des fontaines publiques

Dans le cadre du plan canicule, 10 points d’eau sont répartis sur le territoire de la Ville de Strasbourg depuis le 1er juin dernier ainsi que 25 fontaines à eau.

Ils complètent l’offre déjà existante depuis 2008 et permettent de mettre à la disposition de tous, citoyens et touristes, de l’eau potable dans le cadre du plan canicule.

Ces points d’eau offrent la possibilité de se rafraichir, de boire à la régalade, mais également de remplir les gourdes durant tout l’été.

En cas de fortes chaleurs : buvez de l’eau !

Pensez à boire régulièrement au courant de la journée sans attendre d’avoir soif, au moins un litre et demi à deux litres par jour (sauf en cas de contre-indication médicale).

Préférez boire de l’eau du robinet et évitez de consommer de l’alcool ou des boissons à forte teneur en caféine ou en sucre.

N’hésitez pas à emporter une gourde avec vous et remplissez-là régulièrement d’eau fraiche au robinet ou aux points d’eau.

L’eau de Strasbourg, un produit 100 % naturel

L'eau distribuée par l’Eurométropole provient de la nappe phréatique rhénane : c'est un produit naturel parfaitement potable, qui ne nécessite aucun traitement. Seule une légère chloration est effectuée à titre préventif.

Après avoir été pompée, l'eau est directement distribuée : contrairement aux eaux en bouteille, pas d'usine d'embouteillage, pas d'emballage, pas de transport, pas de recyclage et de traitement des déchets.

L'eau du robinet est un produit 100 % naturel qui ne nécessite que de l'énergie électrique pour une livraison à domicile toute l'année.

L’eau de Strasbourg, une eau de source sûre

De la station de pompage à votre robinet, une surveillance constante est effectuée pour offrir quotidiennement une eau potable de qualité. L’eau du robinet est l’aliment le plus contrôlé et le plus surveillé. Conformes aux normes sanitaires françaises et européennes, des analyses sont effectuées quotidiennement tout au long de son parcours par l’ARS (Agence Régionale de Santé) et par le Service de l’eau de la collectivité.

En cas de canicule, le suivi de la qualité et de la distribution de l’eau est renforcé : pas moins de 5 analyses sont réalisées chaque jour sur le réseau de l’Eurométropole.

 

 
Cartographie des points d'eau - plan canicule

PDF - 14.5MB

Télécharger  

Contact

Service soutien à l'autonomie - personnes âgées

Tél. +33 (0)3 68 98 51 15

Contactez-nous