Ajouter à mes favoris

Le plomb

L'intoxication par le plomb, également appelée saturnisme, entraîne des problèmes de santé importants notamment chez l'enfant.

Où trouve-t-on du plomb ?

Le plomb est présent dans l'habitat notamment dans les peintures anciennes des immeubles construits avant 1949 et parfois dans les anciennes canalisations de distribution d'eau privatives.

Ces peintures contiennent de la céruse (sels de plomb) et, avec le temps, peuvent s'écailler. Les enfants qui ont l'habitude de porter des objets à la bouche sont susceptibles d'ingérer ces écailles provenant des peintures dégradées. Elles peuvent également se désagréger sous forme de poussières et exposent les enfants par ingestion et dans une moindre mesure par inhalation.

S'ils sont menés sans précaution particulière, les travaux de rénovation conduits sur des supports comportant des peintures au plomb peuvent également exposer les enfants et les adultes.

L'intoxication par le plomb

L'ingestion régulière de poussières de plomb va pouvoir favoriser une pathologie qui passe souvent inaperçue chez l'enfant : le saturnisme.

Les premiers symptômes relativement banals (fatigue, maux de tête, maux de ventre, manque d'attention, nervosité) rendent délicat le diagnostic du saturnisme (voir le bloc "Liens utiles").

Cependant, l'intoxication chronique par le plomb peut entraîner de nombreuses complications : troubles sanguins, atteintes du système nerveux provoquant de graves séquelles chez l'enfant notamment un retard mental irréversible.

Par ailleurs, les femmes enceintes qui ont été exposées à des poussières peuvent transmettre le plomb stocké dans leur organisme à leur enfant. Tout comme les enfants, les femmes en âge d'avoir des enfants doivent être protégées de ces poussières.

Le saturnisme : une maladie à déclaration obligatoire

Chez un mineur, le saturnisme est une maladie à déclaration obligatoire.

Le dépistage d'un cas de saturnisme infantile pratiqué par plombémie sanguine suite à la prescription d'un médecin, doit être déclaré à l'autorité sanitaire. Celle-ci veillera à rechercher les expositions au plomb dans les lieux de vie de l'enfant et à faire engager par le responsable des lieux contaminés des travaux propres à supprimer le risque lié aux poussières de plomb.

Prévenir les risques : vos obligations en tant que propriétaire

Le Constat de risque d'exposition au plomb (CREP)

Que ce soit pour une vente ou pour une location d'un bien construit avant le 1er janvier 1949, un Constat de risque d'exposition au plomb (CREP) doit être joint au contrat. Il s'agit d'un diagnostic des risques liés au plomb dans le logement, effectué par une entreprise à compétence certifiée, chargée de détecter la présence éventuelle de plomb dans les revêtements et de définir son accessibilité.

Pour les parties communes d'un immeuble construit avant le 1er janvier 1949, un CREP doit avoir été obligatoirement réalisé avant le 12 août 2008. En cas de présence de peintures au plomb accessibles, le propriétaire est tenu d'effectuer les travaux appropriés pour supprimer le risque d'exposition au plomb.

En cas de présence de plomb

  • Présence de plomb non accessible : le propriétaire est tenu d'en informer les occupants et les personnes susceptibles d'intervenir sur ces revêtements.
  • Présence de plomb accessible : l'opérateur certifié transmet le CREP à la préfecture. Le propriétaire est tenu d'informer les occupants et de réaliser des travaux. Il est conseillé pour la réalisation de travaux de s'adresser à des entreprises ayant l'expérience de ce type de chantiers qui nécessite des précautions particulières.

Quelques exemples de précautions à prendre en cas de présence de peintures au plomb

Tous les travaux susceptibles d'atteindre les couches profondes de peinture tels que le grattage, le ponçage, le décapage, l'ouverture de fissures, etc. peuvent entraîner un risque d'exposition au plomb.

Dans l'attente des travaux :

  • recouvrir les zones écaillées pour empêcher l'exposition des enfants.

Avant de commencer les travaux :

  • isoler le chantier du reste du logement, bâcher le sol du chantier
  • ventiler la zone de travail
  • prévoir une protection individuelle contre les poussières
  • prévoir un aspirateur équipé d'un filtre à haute ou très haute efficacité vis-à-vis des particules fines, etc.

Pendant les travaux :

  • éviter tout type de décapage sur les menuiseries, les surfaces murales et plafonds
  • adopter des mesures d'hygiène régulières (lavages des mains réguliers, lavage séparé des vêtements de travail, etc.)
  • procéder à un nettoyage régulier du chantier au moyen d'un aspirateur haute ou très haute efficacité (muni d'un filtre à particules) qui sera suivi d'un essuyage humide, etc.

En aucun cas, les jeunes enfants et les femmes enceintes  ne doivent être présents pendant la réalisation de travaux.

Que fait la Ville ?

Sur le territoire de Strasbourg, le service santé publique et environnementale vérifie la réalisation des CREP, gère le suivi des CREP et met en œuvre les mesures d'urgence lors de la déclaration d'un cas de saturnisme infantile.

Contact

Service hygiène et santé environnementale

Tél. +33 (0)3 68 98 50 00 poste 81506 ou poste 81507

Contactez-nous