Menu
fr de en
Ajouter à mes favoris

La lutte contre la précarité énergétique

L’Eurométropole de Strasbourg s’engage pour déployer une stratégie d’intervention efficace de lutte contre la précarité énergétique. Le Réseau Action Climat estime que 80 millions d’Européens dont 12 millions de français pourraient être touchés par le phénomène de précarité énergétique.

Depuis plus de 10 ans, l’observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) assure un suivi du phénomène de précarité énergétique et des dispositifs existants. La situation s'aggrave avec l’augmentation des coûts de l’énergie pour se chauffer ou se déplacer et concerne aussi l’inconfort d’été. En 2020, 52 % des ménages ont déclaré avoir souffert du de la chaleur pendant au moins 24 heures, en raison de la canicule (Médiateur national de l’énergie, 2021).

Qu’est-ce que la précarité énergétique ?

Une première définition de ce phénomène est institutionnalisée en France en 2010 avec la Loi dite "Grenelle II" de 2010 selon laquelle "est en situation de précarité énergétique une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat".

La lutte contre la précarité énergétique à l’Eurométropole de Strasbourg

Dans l'Eurométropole de Strasbourg, une politique volontaire est mise en place pour rendre les maisons plus respectueuses de l'environnement et pour garantir à chacun un endroit où vivre. Une contribution à cela a été la création d'un guichet unique appelé "France Rénov", géré par l'Agence du Climat en collaboration avec d'autres groupes. Un soutien est apporté aux copropriétés et un groupe de travail nommé "Ensemble écorénovons Strasbourg et Eurométropole" a été établi pour collaborer avec des entreprises et des organismes publics en vue d'améliorer les habitations.

Depuis 2017, un projet a été initié pour aider 120 familles à économiser de l'énergie et à rendre leurs maisons plus respectueuses de l'environnement. Une constatation a été faite que de nombreuses personnes avaient du mal à payer leurs factures d'énergie en raison de l'état de leurs maisons ou de leur consommation d'énergie. En conséquence, la stratégie locale consiste à rénover les maisons pour résoudre ce problème.

Des collaborations sont établies avec divers groupes pour aider les individus à comprendre l'importance de préserver l'environnement et comment le faire. Des associations locales telles que FACE Alsace, Alter Alsace Énergies et la Chambre de Consommation participent activement à ces initiatives.

Lauréates du 2ème appel de l’EPAH européen (Energy Poverty Advisory Hub), l’Eurométropole, en partenariat avec l’ADEUS et l’Agence du Climat, collaborent avec des expert.e.s européen.ne.s sur les enjeux liés à la précarité énergétique afin de soutenir la phase diagnostic de la précarité énergétique sur le territoire.

Enfin, les acteurs dans la prévention de la précarité énergétique, la lutte contre l’exclusion et le réchauffement climatique du territoire se sont mobilisés et sont lauréates de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) porté par l’association "Stop Exclusion Énergétique". Ce programme démonstrateur vise à densifier la lutte contre la grande précarité par une approche territoriale. Il apportera de nouvelles compétences humaines, des outils et des financements innovants afin de faciliter la mise en place de parcours de rénovation "de bout en bout". Il permettra de massifier, à terme, la rénovation performante, globale et écologique de l’habitat sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg.