Le projet de renouvellement urbain du quartier de Hautepierre

Le projet de renouvellement urbain de Hautepierre a démarré en 2009 avec la transformation des mailles Karine, Catherine et Jacqueline. Il se poursuit actuellement avec la transformation des mailles Brigitte et Éléonore pour améliorer durablement la qualité et le confort de vie de sa population.

Le quartier de Hautepierre, construit entre 1967 et 1975 à l’ouest de la ville sur d’anciennes terres agricoles, compte aujourd’hui 14 000 habitantes et habitants. Le quartier est divisé en structures hexagonales, en forme de nid d’abeilles, dénommées « mailles ». Au centre de chacune de ces mailles se trouvent des équipements de proximité : écoles, gymnase, espaces verts. Les équipements structurants comme l’hôpital de Hautepierre, le centre commercial Auchan, le théâtre de Hautepierre, le Zénith ou encore le parc des sports se situent dans des mailles spécifiques et font partie des équipements attractifs qui rayonnent au-delà du quartier. Le quartier bénéficie d’une bonne desserte en transport en commun, de pistes cyclables aménagées et s’ouvre sur les quartiers alentours et le centre de Strasbourg notamment par la desserte de la route métropolitaine M351.

Son organisation urbaine, l’état des logements et les attentes exprimées par sa population ont amené les acteurs publics à engager un projet de transformation dès 2009. Le projet de renouvellement urbain a ainsi été mené dans une première phase sur les mailles Catherine, Jacqueline et Karine. Depuis 2019, le projet se poursuit sur les mailles Brigitte et Éléonore, au titre du Deuxième programme de renouvellement urbain de l’Eurométropole de Strasbourg, dans l’objectif d’adapter le quartier aux nouveaux enjeux climatiques et sociaux.

À l’issue d’une phase d’études et de concertations engagée en 2016, la mise en œuvre du projet a démarré en 2020 et se déroulera sur une dizaine d’années. Elle s’articule avec la restructuration de la route métropolitaine M351, pour l’aménagement du TSPO (Transport en Site Propre Ouest) et la création d’un nœud multimodal à la hauteur de l’entrée de l’hôpital qui diminuera les flux de transit au sein du quartier et favorisera les dessertes en transport en commun, vélo et automobile.

Le projet s’articule autour d’un parc central sur la maille Éléonore et d’une allée paysagère qui traverse les mailles Brigitte et Éléonore. L’organisation fonctionnelle originelle est repensée autour d’espaces publics végétalisés. L’amélioration du cadre de vie passe également par la réhabilitation de l’ensemble du patrimoine de logements du bailleur social Ophéa et la construction de nouveaux immeubles qui accueilleront des logements privés et sociaux et des services de proximité.

Les grands axes du projet

  • Donner plus de place aux espaces verts et améliorer les circulations

    Le stationnement sera réorganisé et privatisé, desservi par de nouvelles voiries qui permettront d’améliorer les accès des secours et de la collecte. Le réaménagement des espaces publics (rues, cheminements, espaces verts) permettra également de valoriser le patrimoine paysager existant et de renforcer à la fois la végétalisation du quartier et la désimperméabilisation des sols, tout en privilégiant les mobilités douces et la sécurité des piétons et des cyclistes, notamment aux abords des écoles et du collège. Enfin, la création d’un parc dans la maille Éléonore, l’agrandissement du Petit bois à la maille Brigitte et l’allée paysagère offriront aux habitantes et habitants de nouveaux espaces de fraicheur et de détente.

  • Améliorer l’offre de services à la population

    La création et la restructuration d’équipements publics par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg répondra aux besoins des familles avec notamment la rénovation et l’agrandissement du groupe scolaire Éléonore, la création d’une restauration scolaire, la rénovation du centre sportif Brigitte et la création d’un pôle « petite enfance » à la piscine de Hautepierre.

    D’autres services de proximité seront développés pour mieux accueillir les habitantes et habitants, tels que la relocalisation des agences de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) et du bailleur Ophéa à proximité de l’arrêt de tram Dante, la relocalisation de la Maison Urbaine de Santé dans des locaux plus grands et plus accessibles maille Karine, et la construction d’un hôtel hospitalier, qui permettra, en lien avec l’hôpital et la Caisse primaire d’assurance maladie, d’offrir des chambres en proximité de l’hôpital pour des patientes et patiens ne nécessitant pas de chambre médicalisée. Des locaux de bureaux seront également aménagés ainsi que des commerces dans certains rez-de-chaussée.

  • Diversifier et rénover l’habitat

    L’ensemble des logements sociaux d’Ophéa, soit près de 600 logements, bénéficieront de travaux de réhabilitation, notamment pour améliorer le confort thermique. Les communs, les entrées et les espaces extérieurs des immeubles seront réaménagés.

    De plus, un ensemble d’immeubles de logements sociaux seront déconstruits et près de 200 logements neufs, en location et en accession à la propriété, de taille et de types variés (immeubles collectifs ou maisons accolées) seront construits. Les dispositifs d’accession sociale à la propriété ou l’opération de logements sociaux destinés au public séniors offriront de nouveaux parcours résidentiels aux habitantes et habitants.

    Les espaces extérieurs des copropriétés Eléonore 1 et 2 seront également réaménagés. La copropriété du parc d’Ober, situé rue Marivaux, sera également accompagnée par la collectivité pour ses travaux de réhabilitation et réaménagement des espaces extérieurs, avec la mise en place de la collecte enterrée.

Faire ensemble

Les opérations du projet de renouvellement urbain sont réalisées par de nombreux acteurs : le bailleur social Ophéa, la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, LOCUSEM, Foncière Logement, Opidia et des opérateurs privés.

L’Eurométropole de Strasbourg coordonne leur mise en œuvre et anime un dispositif de dialogue et de concertation avec la population et les acteurs du territoire dans divers formats : suivez les évènements prévus sur la page dédiée au quartier de Hautepierre sur participer.strasbourg.eu.

663
logements requalifiés 
168
logements neufs 
123,5 M€
d’investissement prévisionnel
88 009 heures
d’insertion professionnelle

Source : Ville et Eurométropole de Strasbourg

Territoire

Recherche d'asset dynamique