96 résultats
Résultats par page

Retour webmag - A Hautepierre, le théâtre se transforme

Publié le 08/02/2024 - Modifié le 08/02/2024

Ajouter à mes favoris

A Hautepierre, le théâtre se transforme

Culture Démocratie locale

Initiée en 2023, la série d’échanges sur le futur projet du théâtre de Hautepierre a pris fin le 7 février. Habitants, artistes et associations ont participé à la définition de leurs rôles dans ce lieu.

Les échanges entre les participants sont pris en note par une dessinatriceNouvelle identité visuelle, bar, cinéma : autant d'idées suggérées par les participants pour faire du théâtre de Hautepierre un tiers-lieu qui rayonne à l’échelle de la ville. Ce 7 février, pour la cinquième et dernière rencontre de concertation, c'est la question de son fonctionnement qui a animé les échanges entre habitants, artistes et associations intéressés par définir ensemble un cadre au théâtre qui dépasse sa seule dimension culturelle.

“Nous avons ouvert l’imagination et pensé aux usages rêvés de ce lieu pour l’exploiter au maximum”, explique Benjamin Soulet, adjoint à la maire en charge de l’équité territoriale. 

L’enjeu de la gouvernance

Intrigués par la notion de gouvernance inscrite au programme de la soirée, la cinquantaine de citoyens présents a pu découvrir deux structures culturelles au fonctionnement démocratique : le TJP-Centre dramatique national et la salle de concerts Django au Neuhof. La première intègre le regard des enfants pour concevoir de nouveaux récits quand le second s’appuie sur une gouvernance partagée pour garantir un équilibre dans la prise de décision.

Ces deux exemples ont servi d’appui aux participants pour qu’ils proposent le mode de fonctionnement idéal pour le théâtre de Hautepierre. Stylo et post-it en main, ils n’ont pas manqué d’inspiration. “J’imagine un pôle hybride composé des acteurs culturels et surtout des habitants. Je pourrais m’impliquer dans la programmation, les animations”, imagine Nastasia, une résidente du quartier. “Je connais la partie technique. Nous pourrions décider de changer la configuration, revoir la scène et l’adapter en fonction de l’activité”, lance Mouss, un autre habitant.

Ces remarques et celles formulées lors des autres soirées de concertations serviront de base à l’élaboration d’un cahier des charges, rédigé avec l’ambition d’achever le projet en 2025.

Lucas Bauer

Photos Laetitia Picarreta