Agrégateur de contenus

webmag- A l’Elsau, l’habitat participatif s’insère dans le renouvellement urbain

Urbanisme, logement

A l’Elsau, l’habitat participatif s’insère dans le renouvellement urbain

Urbanisme, logement

Publié le 01/02/2024 - Modifié le 01/02/2024

A l’Elsau, l’habitat participatif s’insère dans le renouvellement urbain

Fil d'Ariane

Baptisé HarbOUR, le premier projet d’immeuble co-construit dans un quartier en renouvellement urbain prend forme sur un terrain situé le long de l’Ill.


​​​​Le terrain a fait rêver plus d’un promoteur immobilier : à deux pas d’une école élémentaire, tout proche d’un arrêt de tram, donnant sur un paysage verdoyant le long de l’Ill et au débouché d’une piste cyclable. Pourtant, la Ville de Strasbourg a réservé ce petit bout de l’Elsau au projet partagé HarbOUR, un immeuble en auto-promotion, dont le permis de construire a été accordé en août 2023. "Il s’agit du premier programme de ce type dans un quartier concerné par le renouvellement urbain à Strasbourg et, à ma connaissance, dans toute la région", se félicite Alain Jund, président du réseau national des collectivités territoriales pour l’habitat participatif et conseiller municipal en charge de cette thématique.
Un petit collectif de six logements sortira ainsi prochainement de terre sur cette parcelle de 1350 m2 située rue Martin Schongauer. Le bâtiment à ossature bois comprendra une grande salle commune, une chambre d’amis partagée et sera bordé de 350 m2 d’espaces extérieurs conjoints. Le choix de la paille comme isolant garantira une haute performance énergétique et phonique, et les menuiseries ou encore les aménagements extérieurs seront réalisés grâce à des matériaux de réemploi fournis par l’association Boma.

Diversification du quartier

"Nous avons découvert le concept lors des Journées portes ouvertes de l’habitat participatif en 2020. Nous y avons vu l’occasion de créer une petite communauté de vie, qui partage des valeurs mais aussi des moments et des tâches, se rappelle Antoine Deleforge, l’un des futurs habitants de HarbOUR. Les trois ans de conception du projet nous ont permis d’imaginer notre gouvernance collective, mais aussi de développer nos connaissances techniques." Le démarrage des travaux est prévu au printemps : une première étape concrète pour les six familles qui se sont engagées dans ce programme.
"Ce projet, bien accueilli par les voisins et implanté entre le secteur résidentiel et les immeubles, participe pleinement au renouveau de l’Elsau et à la diversification du quartier", souligne Benjamin Soulet, adjoint à la maire en charge de la politique de la ville. Il pourra aussi inspirer de futurs immeubles partagés. Avec 20 opérations livrées et habitées et 17 autres en projet, dont cinq en accession sociale, Strasbourg reste pionnière en matière d’habitat participatif.

Lisette Gries
Photos : Laetitia Piccarreta

 

Recherche d'asset dynamique