Menu
fr de en
Ajouter à mes favoris

La résidence artistique de Dresde

Dresde, ville jumelle de Strasbourg depuis 1990, accueille chaque année un artiste strasbourgeois et propose à un artiste allemand d’effectuer une résidence à Strasbourg.

La ville


Capitale de la Saxe, Dresde est l’une des villes les plus dynamiques d’Allemagne, affichant une croissance économique remarquable et une intense vie culturelle. Marquée par l’Histoire, la ville dut en grande partie être reconstruite après la Seconde Guerre mondiale pour se hisser à la tête des destinations touristiques allemandes.

Connue sous le nom de « Florence de l’Elbe », Dresde est renommée pour la richesse de son offre culturelle et de son patrimoine architectural. Ses collections d’art représentent un patrimoine unique et regroupe un vaste panel d’œuvres et d’édifices qui remontent en grande partie aux princes et rois de Saxe. Parmi ses musées, la Grüne Gewölbe, la Städtische Galerie Dresden et la Staatliche Kunstsammlung Dresden, confèrent un rayonnement international à la ville. Dresde est également riche en évènements culturels comme le festival de la musique de Dresde (Dresdner Musikfestspiele) ou le festival international de Dixieland (Internationales Dixieland-Festival).

Plus d’informations sur le site de la ville de Dresde.

La résidence

La résidence, d’une durée de deux mois (mi-septembre à mi-novembre) a lieu à la Grafikwerkstatt, atelier de gravure, de lithographie, de typographie et de photographie disposant d’un espace de 600m2.

Fondé en 1958 par un groupe d'artistes de Dresde, la Grafikwerkstatt Dresden est à la fois un lieu de rencontre, de retraite et de travail, et un atelier communautaire pour la valorisation des artistes.

Les fonctionnalités

On y trouve principalement des presses typographiques historiques, équipées d'une technologie moderne pour une utilisation contemporaine. Il est possible d'imprimer soi-même ou de faire réaliser les travaux par des imprimeurs qualifiés.

La Grafikwerkstatt loue régulièrement ses espaces pour des travaux de gravure en taille douce, de lithographie, de typographie, d’impression en relief, de composition manuelle, d'algraphie, d'impression offset, de gravures à l'eau-forte, etc.

 L’hébergement


L’artiste est hébergé en appartement privatif équipé et meublé, d’une superficie de quarante mètre carrés. L’hébergement bénéficie d’un emplacement idéal, dans un quartier calme, à proximité de l’Elbe et des transports en commun.

Témoignage

En 2021, la ville de Strasbourg a accueilli Sylvia Pasztor de Dresde. La même année, Francis Ramel a été accueilli à la Grafikwerkstatt.

1. Présentation de l’artiste
Francis Ramel est un designer graphique spécialisé en typographie, pratique à laquelle il s’est formé à l’École Supérieure d’Art de Lorraine (Metz) et à l’Atelier National de Recherche Typographique (Nancy). Son travail se caractérise par une sensibilité pour les formes de l’alphabet, l’art contemporain et la littérature. A sein du duo ramel · luzoir, il réalise des projets de communication visuelle au service de structures privées, d’associations, de services publics et d’institutions culturelles. Seul, il mène un travail de recherche/projet typographique autour des premiers systèmes de notations du chant, de leur origine et de leurs différentes itérations graphiques.

2. Pourquoi avoir candidaté ?
« Mon quotidien de designer est fait essentiellement de réponses à des travaux de commandes en design graphique et éditorial. Soulevant des enjeux graphiques passionnants, ces activités ne laissent pourtant que peu d’espace à une recherche personnelle, qui se développe sur un temps plus long. Je savais qu’à Dresde se trouvaient des formes et des Histoires typographiques qui pouvaient être des moteurs visuels et conceptuels d’une création que je mûrissais depuis quelques années ».

3. Comment se déroule la période « avant départ » ?
« J’ai pu préparer sereinement mon départ : la ville de Strasbourg a proposé une rencontre, avec tous les artistes sélectionnés pour les résidences de l’année, afin d’échanger sur les projets et sur les questions administratives. Par ailleurs j’ai été très vite mis en contact avec les partenaires sur place, afin d’échanger sur les questions pragmatiques et logistiques. Seul bémol, nous n’avons pas pu obtenir de versement de l’avance sur la bourse de résidence avant notre départ. J’ai donc dû avancer un certain nombre de frais liés à mon installation. Hormis ce détail, la préparation du séjour a été parfaite ».

4. Qu’en est-il de l’accompagnement sur place ?
« Les équipes de la Graffikwerkstatt et de la Ville de Dresde sont très accueillantes et la présence d’autres artistes sur place au même moment facilite considérablement l’intégration. L’atelier est très fréquenté. Au fil de la résidence, il faut savoir solliciter les membres de l’atelier pour obtenir un accompagnement ».

5. Que retenez-vous de la résidence ?
« Je n’avais jamais vu un atelier d’impression artisanal de cette envergure, le savoir-faire y est extrêmement précieux. Je reviens de cette résidence avec énormément de matière théorique et graphique. J’y ai affiné ma compréhension des enjeux liés aux arts graphiques et à la création typographique en RDA, ce qui va sans nul doute être le moteur de mon travail de création pour les prochaines années ! Ce temps aura donc été pour moi l’occasion de constituer un véritable terrain fertile pour mes prochaines explorations visuelles ».

6. Pourquoi recommandez-vous la résidence de Dresde ?
« Je recommande cette résidence à toute personne qui aurait un projet d’art graphique. Que ce soit pour explorer de nouvelles techniques d’impression, pour expérimenter ou pour approfondir un savoir-faire, la Graffikwerkstatt est le lieu parfait. La richesse du fonds de caractères typographiques en plombs et en bois est aussi un atout, pour une personne qui voudrait se plonger dans les lettres ! »

7. Quelles suites envisagez-vous de donner à cette résidence dans la poursuite de votre parcours artistique ?
« J’ai entamé à Dresde une recherche autour d’un caractère typographique des années 1950 : Typoart Garamond. J’ai commencé le dessin d’un caractère typographique influencé par les formes architecturales de la ville. Je pense le rendre disponible au grand public. J’aimerais également pouvoir produire une version «physique » du caractère avec la Graffikwerkstatt ».


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8. Comment pouvons-nous suivre votre travail ?
Voici le lien vers mon site internet : ramel-luzoir.com

Intéressés ? N’hésitez pas à consulter notre appel à candidatures.

Contact

Direction de la Culture - Département Arts Visuels, illustration et livre

Tél. +33 (0)3 68 98 72 86

Contactez-nous

Contact

Direction des relations européennes et internationales

Tél. +33 (0)3 68 98 74 11

Contactez-nous