Sport santé sur ordonnance à Strasbourg

Sport santé sur ordonnance à Strasbourg

Sport santé sur ordonnance à Strasbourg
"Bouger", au même titre que "bien manger", est un facteur important pour protéger sa santé et sa qualité de vie.

Les affections de longue durée : des chiffres inquiétants

Chaque année, plus de 10 000 habitants de l'Eurométropole sont admis en affection de longue durée (ALD). Les maladies cardiovasculaires, les cancers et le diabète représentent 70% de ces admissions, avec des taux particulièrement élevés à Strasbourg. Désormais, l'activité physique ou sportive fait partie intégrante du traitement de nombreuses maladies, dans le cadrede l'éducation du patient obèse, diabétique,asthmatique, insuffisant respiratoire, cardiaque ou en rémission d'un cancer[*].

Un dispositif innovant : Sport santé sur ordonnance

La Ville de Strasbourg dispose de leviers particuliers pour le développement de l'activité physique, notamment par la promotion des modes de déplacement physiquement actifs (Plan de déplacements urbains, plan piéton…).

Et depuis le 5 novembre 2012, elle a déployé un dispositif innovant : Sport santé sur ordonnance. Son expérimentation a pour objectif principal de favoriser la pratique d'une activité physique régulière, modérée et adaptée à l'état de santé des malades chroniques, dans une optique de réduction des inégalités sociales et territoriales de santé. Elle est née de la volonté conjointe des signataires du Contrat local de santé.

Plus de 170 médecins généralistes ont signé la Charte d'engagement "sport-santé sur ordonnance". Ils peuvent ainsi prescrire à leurs patients une activité physique modérée et régulière dans le cadre de ce dispositif.

Concrètement, comment ça se passe ?

Muni de son ordonnance, le patient prend contact avec une équipe  d'éducateurs sportifs de la Ville, dédiée au développement et au suivi de l'expérimentation à Strasbourg. Ces agents ont pour mission d'orienter les patients vers l'activité physique qui leur convient le mieux, en fonction des recommandations du médecin, d'une évaluation de la sédentarité et des habitudes en matière de pratique d'activité physique. En cas de besoin, ils assurent une remise à niveau de la pratique du vélo, avec le concours d'autres éducateurs sportifs de la Ville.

D'une part, les patients sont suivis régulièrement par les éducateurs sportifs, afin de suivre leur motivation et leur satisfaction par rapport à l'activité physique proposée et les réorienter le cas échéant. Des rendez vous réguliers sont prévus après un, six et douze mois d'activité physique.

D'autre part, un médecin coordinateur, mis à disposition par les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, une demi-journée par semaine, a en charge la coordination médicale et le suivi médical de l'action. Il a également la responsabilité de la formation/sensibilisation des médecins en matière de sport/santé et le suivi de l'évaluation, pour son versant médical.

Les personnes concernées par le dispositif sont des personnes adultes sédentaires vivant sur le territoire strasbourgeois, atteintes d'une des maladies chroniques suivantes : obésité (Indice de Masse Corporelle supérieur à 30), diabète type 2 (non insulinodépendant), maladies cardiovasculaires stabilisées (infarctus, accident vasculaire cérébral…), cancers du sein et du colon en rémission depuis 6 mois.

Les associations participantes : club vosgien, global sport, rowing club, Comité Départemental de Gymnastique, Siel Bleu, Club d'Aviron de Strasbourg, Comité régional Sports pour tous Alsace.

1ères Assises européennes du sport santé sur ordonnance mercredi 14 octobre 2015 

 


[*]Aquatias, S., Arnal, J. F., Rivière, D., Bilard, J., Callède, J. P., Casillas, J. M., ... & Wendel-Vos, W. (2008). Activité physique: contextes et effets sur la santé.

Toussaint, J. F. (2008). Retrouver sa liberté de mouvement. PNAPS-Plan National de Prévention par l'Activité Physique ou Sportive-Rapport Préparatoire de la Commission Prévention, Sport et Santé, Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative.

 

 
Chiffres clés

Budget global en 2014 : 215 000 euros dont 130 000 euros pour l'Eurométropole

Plus de 700 patients rencontrés et plus de 170 médecins prescripteurs

7 associations labellisées

Près de 48 000 heures d'activités physiques réalisées par les bénéficiaires

Près de 80 000 km à vélo et près de 40 000 km à pied

Contacts
Promotion de la santé de la personne
Tél. + 33 (0)3 68 98 51 22