Ajouter à mes favoris

Osthoffen

Du haut de ses 159 mètres, la commune d'Osthoffen s'étend sur 5,11 km, et recense 846 habitants.

Fiche signalétique

  • Maire : Wilfrid De Vreese

Présentation générale

Pour la petite histoire Osthoffen : "domaine de l'Est"

Premier village de la Couronne d'Or aux portes de Strasbourg, Osthoffen veut dire "domaine à l'est". L'origine d'Osthoffen tient d'un camp romain qui s'installa à l'emplacement actuel du château. Ce camp romain, faisait partie des postes d'observation le long de la route romaine du Piémont des Vosges, qui remontait du sud vers le nord de l'Alsace. Les Romains protégeaient ainsi les échanges qui se faisaient par route.

Puis "la cour de l'est"

Un peu plus tard, Osthoffen aurait été "la cour de l'est" du palais du Roi Dagobert de Kirrcheim. De la cour de Koenigshoffen, la route royale gagnait par l'ancienne voie romaine la villa de Saverne en passant par Kuttolsheim. Il n'est donc pas étonnant de voir que le village forme un carrefour de routes.

À partir d'Osthoffen se dessine un autre paysage. Après avoir quitté le plat pays de la plaine du Rhin, le voyageur pénètre dans les collines, derniers soubresauts témoignant de l'effondrement du fossé rhénan.

Le château d'Osthoffen

Le château fort primitif, appartenant au type "Wasserschloss", date du 12ème ou du 13ème siècle. Une famille de burgrave d'Osthoffen est citée au milieu du 13ème siècle. La première mention certaine date de 1351.

Au début du 15ème siècle, le château est endommagé lors du conflit avec l'évêque de Strasbourg. L'aspect actuel des bâtiments appartient en grande partie au 16e siècle, époque à laquelle Osthoffen passe aux mains de la famille de Seebach qui transforment l'ancien château fort en résidence, en conservant les fondations anciennes. Au cours du 18e siècle, la famille Zuckmantel y effectue des travaux de moindre importance : percement de fenêtres, aménagements intérieurs, construction des dépendances, installation de la fontaine.

Au cours de la Révolution, la tour sud-est aurait été mutilée. En 1817, la famille du baron d' Empire de Grouvel achète la propriété. Des travaux y sont effectués vers 1860 : aménagements intérieurs, girouette datée 1866, et surtout reconstruction totale de la tour sud-est, travaux aux communs. Les armoiries de cette famille se retrouvent en plusieurs endroits, notamment sur les monuments sépulcraux du petit cimetière, datant pour la plupart des années 1870. Un incendie récent a endommagé les communs.

Aujourd'hui, le château est la propriété de la famille Grouvel. Il s'agit d'une maison de famille et d'une demeure privée. Vous pouvez occuper les chambres où ont vécu les propriétaires du château depuis trois siècles.

Pour plus d'informations sur le site du chateau d'Osthoffen.

L'église primitive

L'église primitive, du début du 13ème siècle, comportait une tour-clocher précédant une petite nef orientée. De cet édifice, il ne subsiste que le rez-de-chaussée et l'étage de la tour. L'église actuelle, établie selon un axe nord-sud, porte la date de 1826 gravée sur une pierre d'angle du côté de la rue. D' après un renseignement oral, les travaux auraient duré deux ans et auraient été conduits par deux entrepreneurs locaux : Bint et Scheffer. Les deux derniers niveaux de la tour datent de 1837.

De cet édifice, il ne subsiste que le rez-de-chaussée et l'étage de la tour.

L'ancienne tour comporte un niveau en pierre de taille de grès rose et un second niveau en moellons avec chaînes d'angle. Ce niveau est couronné par une frise d'arceaux, et scandé de lésènes. Le rez-de-chaussée est couvert d'une voûte d'ogives en bandeau retombant sur des colonnettes d'angle à chapiteau décoré, et sans base.

Les parements des murs sont en petit appareil régulier. L'arc en plein cintre de l'ancienne porte d'entrée retombe sur des impostes moulurées. Celui de l'ouverture qui menait à l'ancienne nef est également fait de pierres de taille disposées en plein cintre. À l'étage, aux murs de moellons (épaisseur 120 cm), subsistent trois fenêtres fortement ébrasées ainsi que la porte d'accès aux anciens combles. La porte d'entrée de la nef est marquée par la présence d'un petit fronton en bois supporté par deux colonnes en grès. Au dessus, une niche abrite la statue de Saint-Jacques. L'intérieur rectangulaire, plafonné, comporte cinq travées de baies. Le chœur à une travée droite se termine par une abside à trois pans.

La synagogue

Une première synagogue existait à Osthoffen au début du 18ème siècle. L'édifice actuel, construit par l'architecte Robert Lévy sur un emplacement auparavant bâti, date de 1863-1865. Elle est actuellement désaffectée et sert de remise. L'aron a été transféré à Strasbourg. La synagogue d'Osthoffen est construite sur une ancienne cave à entrée cintrée. Le bâtiment rectangulaire comporte 4 travées de fenêtres. Au dessus de la porte d'entrée, sous la seconde fenêtre, une inscription en caractères hébraïques.