Illumination permanente de la Cathédrale Notre-Dame

Illumination permanente de la Cathédrale Notre-Dame

Illumination permanente de la Cathédrale Notre-Dame
Le projet emblématique du "Plan Lumière".

Contexte et enjeux du projet

Depuis juillet 2012, la ville de Strasbourg a mis en place un "plan lumière". Cette mise en lumière des façades remarquables, s'appuyant sur des principes d'éco-conception, permet de révéler la richesse patrimoniale et architecturale de la ville.

Ce projet permet de répondre à des enjeux culturels, de valorisation du patrimoine et économiques, participant à l'attractivité touristique de la ville et des sites remarquables de la Grande Ile, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Cette ambiance lumineuse, propice à la déambulation, contribue à agrémenter le cadre de vie des Strasbourgeois et des touristes qui redécouvrent ainsi le patrimoine connu ou méconnu.

Après les berges de l'Ill et la place du Château, la Cathédrale, édifice symbole de la ville de Strasbourg, va bénéficier de cette nouvelle mise en lumière.

Aménagement retenu

Le projet s'appuie avant tout sur la cathédrale et son matériau, le Sandstein, sur son volume, son élévation et sa finesse, en les donnant à voir dans leurs meilleures conditions et la meilleure harmonie, sans chercher à surajouter un discours de mise en scène qui supposerait une interprétation personnelle du bâtiment.

Exprimer les lignes de forces, montrer les matériaux, assumer les multiples détails en apportant une légèreté et un naturel constitue en soi un projet majeur d'éclairage, propre à changer la vision actuelle du monument pour lui redonner de nuit, le relief, la force et la subtilité qui le caractérisent.

Les quatre piliers de la construction lumière du projet

  • Un travail précis sur la qualité de la teinte référente qui révélera au mieux la richesse chromatique du Sandstein.
  • Un équilibre dans l'écriture des "voiles de lumière" pour souligner le volume et ourler l'ensemble d'ombres de modelés qui accom­pagnent l'extraordinaire verticalité de l'architecture.
  • Une recherche d'esthétique des contrastes lumineux avec des accentuations en gradients de teinte de l'architecture et du Statuaire par une succession de rehauts.
  • Un projet sobre énergétiquement par la mise en oeuvre d'un éclairage intégralement en LEDs

Impact environnemental

Un projet qui s'inscrit dans une logique de développement durable

L'utilisation des nouvelles technologies dans le cadre du plan lumière permet d'allier l'ambition d'une ville plus belle et mieux éclairée la nuit avec la nécessité de contenir les dépenses énergétiques.

Dès la conception des nouvelles illuminations et de leurs mises en œuvre, une approche en coût global permet de minimiser les futurs coûts d'exploitation.

Des systèmes de gestion sont installés pour mieux régler les horaires de début et de fin des illuminations en fonction des jours et des saisons. Ainsi, des scénarii de veille sont mis en œuvre, permettant d'accroître les économies d'énergies.

L'utilisation des dernières technologies en matière de technologie LED permet de mieux cibler les éléments à éclairer et donc de réduire les consommations pour un éclairage plus efficace.

Informations complémentaires

  • Maitrise d'ouvrage : Service Voies Publiques / Département Éclairage Public
  • Concepteur lumière : Acte Lumière
  • Maitre d'œuvre : Lollier Ingénierie
  • Entreprise : CITEOS
 
Chiffres clés

Le coût du projet s'élève à 2 130 000 euros TTC

La puissance installée dans le cadre du projet sera de l'ordre de 45 kW, soit une consommation annuelle d'environ 75 MWh (-25% par rapport à la consommation actuelle)

Le projet prévoit l'installation d'environ 600 points lumineux exclusivement en diodes électroluminescentes dont environ 60 encastrés de sol, 30 projecteurs de voile et environ 500 projecteurs et réglettes sur la Cathédrale

17 km de câbles seront déployés

Début des travaux : 24 juin 2015

Inauguration prévue : 29 octobre 2016

Source :  Ville et Eurométropole de Strasbourg - 2016